Nos derniers articles

Combien de couches prévoir pour mon nouveau-né ?

Combien de couches prévoir pour mon nouveau-né ?

Avant l’arrivée de bébé, la question des besoins en couches et des quantités à prévoir se pose rapidement, et elle est loin d’être anodine. En effet, préparer le trousseau, anticiper les dépenses et s’organiser pour éviter le manque peut être rassurant pour les jeunes parents. […]

Allaitement : durée et nombre de tétées par jour

Allaitement : durée et nombre de tétées par jour

Parce que chaque bébé et chaque maman sont différents, chaque allaitement est unique. Il n’y a donc pas de durée ou de nombre de tétées à respecter par jour. Toutefois, avoir des repères est souvent rassurant quand on débute l’allaitement. Bébé au Naturel vous donne […]

Pourquoi laver les vêtements neufs de bébé avant sa naissance ?

Pourquoi laver les vêtements neufs de bébé avant sa naissance ?

Petits bodys, jolis pyjamas, brassières … le trousseau de naissance de votre bébé est complet. Mais avant son arrivée, vous vous demandez peut-être s’il est nécessaire de laver ses vêtements puisqu’ils sont neufs. La peau d’un nouveau né est fragile et sensible et il est important de la protéger. Entre les résidus de produits chimiques, de colorants ou de poussières, laver les vêtements neufs de bébé avant sa naissance est une mesure préventive pour réduire l’exposition à des produits dangereux. Bébé au Naturel vous explique pourquoi et comment laver les vêtements neufs de bébé avant sa naissance.

Pourquoi laver les vêtements neufs de bébé avant sa naissance ?

  • Supprimer les substances nocives et irritantes

Selon un rapport de l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), de nombreuses substances nocives et allergisantes sont présentes dans les vêtements neufs, et ceux des bébés ne font pas exception. Au total, vingt substances chimiques ont été retrouvées dans les habits : perturbateurs endocriniens, résidus de colorants, Chrome 6, nickel, formaldéhyde, nonylphénols …
L’Anses recommande donc de laver tous les vêtements avant la première utilisation. Ce conseil s’applique à toute la famille et à tous les tissus susceptibles d’être en contact de la peau de bébé : vêtements mais aussi linge de lit, couverture, sans oublier les doudous, qui risquent en prime de se retrouver dans la bouche des plus petits.

  • Éliminer les poussières et éventuels germes

Des ateliers de fabrication jusqu’à votre domicile, les vêtements de votre bébé ont beaucoup voyagé et sont passés de main en main, entrant en contact avec de la poussière, des substances allergènes ou des germes. Un passage en machine permet d’éliminer facilement ces éléments indésirables.

  • Plus de confort

Laver les vêtements permet de rendre les vêtements plus agréables et plus doux pour la peau fragile des bébés.

Comment laver les vêtements de bébé ?

  • Quelle lessive choisir pour le linge de bébé ?

Contrairement à celle des adultes, la peau des bébés est fine et perméable et nécessite donc une attention particulière. Elle peut réagir facilement mais aussi laisser passer des résidus de substances indésirables dans le corps. Pour la respecter et éviter tout risque, il est important d’utiliser une lessive sans allergènes. Tournez vous vers les lessives présentant les mentions Spéciale bébé, Sans allergènes ou encore Peaux sensibles. Elles sont douces, souvent sans parfum, colorant et produit irritant. Les risques d’irritation et d’allergie seront minimisés. Privilégiez également les lessives certifiées Ecocert ou Ecolabel afin limiter les substances problématiques.
Par ailleurs, évitez de surdoser la lessive pour réduire les résidus dans les tissus et les réactions cutanées.

  • Évitez l’adoucissant

Comme les lessives, les adoucissants contiennent souvent des parfums, des allergènes et des colorants. Le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude en petite quantité en fin de cycle les remplacent aisément. Toutefois, si vous souhaitez utiliser un assouplissant, choisissez une formule spécialement conçue pour les bébés.

  • Respectez les étiquettes de lavage

Chaque matière de vêtement peut nécessiter des températures de lavage et des attentions différentes. Pour respecter la douceur des tissus et prolonger la durée de vie des vêtements, référez vous toujours aux recommandations indiquées sur les étiquettes.
Les habits des bébés sont très souvent en coton. Un premier lavage à 60° est généralement recommandé pour éliminer efficacement les résidus, germes et allergènes, tout en préservant les tissus. Par la suite, un lavage à 30° ou 40° est suffisant pour l’entretien du linge tout en étant plus écologique.

Important : L’eau de Javel est à bannir pour les vêtements de bébé car mal rincée, elle est très irritante pour la peau.

  • Pensez au repassage

Sans être une étape indispensable, le fer à repasser est également une manière efficace d’éliminer les bactéries. Elles sont en effet éliminées à partir de 60°C et le fer peut atteindre 200°C.

Les conseils de Bébé au Naturel

  • Privilégiez les vêtements en coton biologique pour limiter les substances néfastes pour la santé et l’environnement
  • Pensez aux vêtements de seconde main : lavés à de nombreuses reprises, les résidus toxiques ont déjà été éliminés
  • Évitez les vêtements portant des motifs en plastique, ils contiennent des phtalates qui ne peuvent pas s’éliminer au lavage et peuvent facilement être portés à la bouche par les bébés.
Allaitement : comment louer un tire-lait électrique

Allaitement : comment louer un tire-lait électrique

Mettre en place votre allaitement ou entretenir votre lactation, reprise du travail, tire-allaitement, raisons médicales … Vous avez besoin de louer un tire-lait électrique mais vous ne savez pas à qui vous adresser ou comment faire ? Bébé au Naturel, spécialiste de la maternité depuis […]

Tire-lait : bien mesurer la taille de ses mamelons

Tire-lait : bien mesurer la taille de ses mamelons

En période d’allaitement, l’usage d’un tire-lait permet de faciliter le quotidien ou s’avère indispensable dans certaines situations. Louer un tire-lait électrique peut être la solution pour vous. Qu’il soit utilisé pour le confort ou pour des raisons médicales, mesurer ses mamelons est une étape primordiale […]

Les bienfaits des tisanes pour maman et bébé

Les bienfaits des tisanes pour maman et bébé

Reconnues pour leurs bienfaits depuis des millénaires, les tisanes font partie des boissons les plus consommées à travers le monde. Un vaste choix, une large palette de saveurs, simples à préparer, les infusions sont appréciées pour le plaisir mais aussi pour leurs vertus thérapeutiques. Vous avez un bébé, des enfants, êtes enceinte ou allaitante et vous vous posez des questions sur la consommation de tisanes ? Bébé au Naturel vous dit tout sur les tisanes, leurs bienfaits et vous donne ses conseils pour toute la famille.

1. Qu’est ce qu’une tisane ?

Une tisane ou infusion est une préparation obtenue en versant de l’eau chaude sur des plantes savamment sélectionnées afin d’en extraire les arômes et les principes actifs . L’eau s’imprègne alors des saveurs et des vertus des plantes avant de nous en faire profiter.
Fleurs, feuilles, graines mais aussi épices ou fruits, les éléments de plantes qui peuvent être infusés sont nombreux et permettent une variété infinie de goûts, de couleurs et de bienfaits.
Boisson plaisir ou remède de phytothérapie, une tisane peut être consommée pour son pouvoir aromatique ou ses vertus thérapeutique.

2. Quels sont les bienfaits des infusions ?
  • Le premier avantage des tisanes, et de loin le plus important, est qu’il participe à la bonne hydratation du corps. Rappelons que cette hydratation favorise à elle seule l’élimination des déchets et toxines, la digestion, l’hydratation de la peau … Durant la grossesse, elle permet notamment de lutter contre les crampes et les infections urinaires.
  • Sans théine ni caféine, la consommation d’infusions permet donc de varier les apports en eau.
  • En phytothérapie, les plantes sont choisies pour leurs principes actifs et permettent de lutter contre les maux du quotidien : sommeil, nervosité, refroidissement, toux, digestion difficile … Riches en minéraux et vitamines, certaines plantes infusées peuvent aussi vous en faire profiter.
  • Et pour le plaisir, les tisanes sont réconfortantes. Elles réchauffent les mains, le corps et le coeur et permettent de partager un moment convivial.
3. Comment préparer une tisane ?
  • Pour préparer votre infusion, versez une eau frémissante, c’est à dire à une température comprise entre 80 et 90°C sur votre préparation de plantes.
  • L’eau bouillante est à bannir car elle peut dégrader des parties fragiles de la plante comme les fleurs et certains principes actifs sensibles à la chaleur.
  • Pour préserver les principes actifs volatiles des plantes, n’hésitez pas à couvrir votre tasse.
  • Pensez aussi presser la plante, ou votre sachet de tisane, pour en extraire le plus de principes actifs possibles.
  • Laissez infuser 5 à 15 minutes selon les plantes et votre goût.
4. Quand boire une tisane ?
  • Sans théine, les infusions peuvent se boire à tout moment de la journée.
  • Préférez les boire entre les repas pour ne pas diluer les sucs digestifs et ralentir la digestion.
5. Peut-on boire des tisanes pendant la grossesse ?

Boire beaucoup d’eau durant la grossesse est important pour maintenir une bonne hydratation du corps, assurer l’élimination des déchets de la maman et du bébé, et éviter la constipation. Les infusions sont à ce titre des boissons de choix à condition de bien les choisir.
En effet, si beaucoup de plantes peuvent être consommées sans risque lorsqu’on est enceinte, il convient de rester prudente. Certaines sont contre-indiquées : demandez toujours conseils à votre médecin, sage-femme ou pharmacien en cas de doute.

6. Quelles tisanes boire durant la grossesse ?
  • Verveine, tilleul, mélisse, fleur d’oranger, lavande : vous aideront à lutter contre les difficultés d’endormissement et la nervosité
  • Gingembre et menthe poivrée sont idéales en cas de nausées, brûlures d’estomac et reflux gastro-œsophagien
  • Mélisse et camomille matricaire pour soulager les ballonnements et les nausées
  • Églantier (cynorrhodon) est riche en vitamine C, de flavonoïdes et de caroténoïdes qui permettent de renforcer l’immunité et lutter contre la fatigue
  • Vigne rouge et hamamélis : recommandées en cas de troubles circulatoire, jambes lourdes, problème de rétention d’eau
  • Fleurs de mauve et de bruyère pour soulager l’inconfort urinaire et la constipation …
7. Quelles plantes éviter durant la grossesse ?
  • Les plantes qui stimulent l’utérus sont contre-indiquées : aloès, baies de genévrier, busserole, camomille romaine, marrube, menthe pouliot, passiflore
  • Tout comme celles pouvant avoir un effet hormonal et susceptibles d’augmenter la tension : éleuthérocoque, fenouil, ginseng, houblon, réglisse, sauge officinale
  • Les plantes ayant un effet laxatif : bourdaine, rhubarbe, séné
  • Celles qui présentent un risque abortif : lin , safran, trèfle …

La question du dosage et de la fréquence de consommation est évidemment très importante. Demandez toujours l’avis d’un professionnel de santé. 

8. Peut-on boire des tisanes quand on allaite ?

Pour stimuler la lactation, le premier conseil à respecter est de mettre bébé au sein le plus souvent possible durant les premiers jours et les premières semaines puis de boire beaucoup. Les infusions sont donc les bienvenues.
Certaines plantes, dites galactogènes, favorisent la production de lait. Il s’agit par exemple du cumin, du fenugrec, de l’anis, du fenouil et de la verveine. Elles se trouvent facilement en mélanges spécial allaitement prêts à l’emploi. En plus de stimuler la lactation, elles facilitent la digestion de bébé.
Les tisanes conseillées durant la grossesse sont souvent compatibles avec l’allaitement pour savourer leurs bienfaits.

9. Peut-on donner de la tisane à bébé ?

Les bébés aussi ont droit à leur infusion de plantes, à condition qu’elles soient sans danger pour eux. Il est important de toujours demander l’avis d’un professionnel de santé en ce qui concerne les jeunes enfants. Pour ne pas prendre de risque, vous pouvez opter pour des produits spécifiques bébé, comme les tisanes proposées sur notre site Bébé au Naturel.

Sachez que la verveine, le tilleul, la fleur d’oranger, la lavande et la camomille peuvent être proposés sans danger aux bébés. Sans sucre et sans miel, elles pourront simplement remplacer l’eau de boisson et favoriser détente et sommeil.

10. Comment bien choisir ses tisanes ?
  • Pour profiter des bienfaits des tisanes, favorisez des plantes issues de l’agriculture biologique.
  • Veillez à les préférer en vrac ou en sachet en papier (certaines sont vendues en sachet en matière synthétique), et sans agrafe.
11. Les conseils et contre-indications
  • Demandez toujours l’avis d’un médecin, sage-femme ou gynécologue en cas de doute.
  • Ne dépassez à pas 2 à 3 tasses de tisane par jour.