Nos derniers articles

Montée de lait : comment éviter l’engorgement ?

Montée de lait : comment éviter l’engorgement ?

Sous l’action des hormones, la montée de lait a lieu quelques jours après l’accouchement. C’est une étape normale de la lactation qui amorce la production de lait après le colostrum. Le volume de lait augmente donc de manière assez brutale et la montée de lait […]

Les besoins en magnésium durant la grossesse

Les besoins en magnésium durant la grossesse

Indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, le magnésium est crucial durant la grossesse. Il permet de soutenir la croissance de bébé, de maintenir la future maman en bonne forme et prévient les risques de complications. Or, plusieurs études montrent qu’environ 75% de la population auraient […]

Bébé et maman : les bienfaits des bouillottes

Bébé et maman : les bienfaits des bouillottes

Anti-douleur, digestion, détente, réconfort, les bouillottes ont de multiples bienfaits. Accessoires très utiles pour soulager efficacement les tensions musculaires ou articulaires, elles apaisent aussi les douleurs menstruelles et les maux de ventre.
Déclinées sous toutes les formes, couleurs et matières, les bouillottes ont beaucoup de succès et séduisent maintenant toutes les générations. Bébé au Naturel vous présente les différents types de bouillottes et leurs bienfaits pour les bébés et leur maman.

1/ Les différents types de bouillottes

Il existe plusieurs types de bouillottes, les plus courantes sont celles à eau et les bouillottes dites sèches. Voici leurs caractéristiques.

  • Les bouillottes à eau

Constituée d’une poche en latex (plus écologique) et fermée à l’aide d’un bouchon, la bouillotte à eau est habillée d’une housse lavable en tissu. En plus de répondre à tous les goûts grâce à un large choix de couleurs et de matières, cette housse protège la peau du contact direct de la bouillotte.
Les versions pour adulte proposent un grand volume de 2 litres. Pour les enfants, il existe un format plus petit de 0.8 litre. Elles permettent de diffuser la chaleur de manière très efficace.

Comment utiliser les bouillottes à eau ?
Pour profiter de leurs bienfaits, il suffit de les remplir d’eau aux 2/3 maximum. L’eau ne doit pas dépasser 60°C. La température idéale pour les bébés et les femmes enceintes est de 40 à 45°. Pour une bouillotte froide, il suffit de la remplir d’eau froide, en y ajoutant éventuellement des glaçons.

Avantages des bouillottes à eau :
– chaleur diffuse
– chaleur longue durée, jusqu’à 8 heures

Inconvénients des bouillottes à eau :
– attention à la manipulation de l’eau chaude lors du remplissage
– éviter le contact direct de la bouillotte en latex avec la peau pour éviter les brûlures.

  • Les bouillottes sèches

Écologique, une bouillotte sèche ne contient pas d’eau. Il s’agit d’une poche en tissu garnie de graines : colza, lin, millet ou encore en noyaux de cerise, pépins de raisin … Ces grains sont capables d’accumuler la chaleur puis de la restituer tout en douceur. Fluide et légère, elles permettent une bonne répartition de la chaleur.

Comment chauffer les bouillottes sèches ?
Les bouillottes sèches se chauffent au four traditionnel à 100°C, sur un radiateur, ou au four à micro-ondes selon les indications précisées par le fabricant.
Pour une utilisation froide, il suffit de les placer 30 minutes au congélateur ou 3 heures au réfrigérateur.

Avantages des bouillottes sèches :
– légères et malléables, elles épousent la forme du corps
– toutes les formes et tailles sont possibles
– très écologiques

Inconvénients des bouillottes sèches :
– chaleur de courte durée (environ 40 minutes)

2 / Bouillottes chaudes ou bouillottes froides ?

Entre 40 °C et 45 °C, la chaleur est considérée comme thérapeutique car elle augmente le flux sanguin grâce à la dilatation des vaisseaux. Elle a une action antispasmodique et anti-douleur en atténuant les tensions musculaires.
En règle générale, la chaleur d’une bouillotte est recommandée pour :

  • réchauffer une partie du corps
  • atténuer une douleur
  • favoriser la détente
  • faciliter le sommeil
  • décontracter les muscles
  • calmer les spasmes
  • aider la digestion
  • chauffer le lit avant le coucher (à tester si bébé s’endort sur vous).

La diffusion du froid par une bouillotte est appréciée pour :

  • rafraîchir le corps en cas de forte chaleur
  • soulager certaines parties du corps endolories : jambes lourdes, pieds gonflés, yeux fatigués
  • apaiser les migraines
  • atténuer les bleus et bosses des enfants.

3/ Les bienfaits des bouillottes pour les bébés

  • Les bienfaits de bouillottes chaudes pour bébé

Les bébés apprécient particulièrement la chaleur douce des bouillottes. Veillez à choisir des modèles de petite taille et de petit poids pour votre tout petit. La forme doit également être adaptée à la zone que vous souhaitez soigner. Par exemple, une petite bouillotte de taille rectangulaire est idéale posée sur un petit ventre. Plus lourdes, les bouillottes à eau trouvent leur place dans le lit ou la poussette à côté de bébé.

-> Placez une bouillotte sèche chaude sur le ventre de bébé pour :
– soulager les coliques et maux de ventre de votre bébé
– faciliter sa digestion
– favoriser son endormissement
– le rassurer.

-> Et une bouillotte à eau chaude pour :
– réchauffer son lit avant de le coucher
– apporter de la chaleur dans le landau ou la poussette par temps froid.

L’idéal pour les bébés est de chauffer la bouillotte à 40°C. Préférez une bouillotte tiède plutôt que chaude. Attendez quelques instants avant de la placer sur bébé si la température est trop élevée.

  • Les bienfaits des bouillottes froides pour bébé

Une bouillotte fraîche permet de :
– rafraîchir le lit ou le landau en cas de température élevée
– apaiser les bleus ou bosses de bébés
– soulager une douleur.

4/ Les bienfaits des bouillottes pour les (futures) mamans

Durant la grossesse, la chaleur douce des bouillottes sèches procure une sensation de bien-être et contribue au confort de la future maman.

Utilisée à une température de 40° et sur une courte durée, l’utilisation d’une bouillotte sèche est sûre durant la grossesse. En cas de doute en raison d’une pathologie particulière, nous vous invitons à demander conseil à un professionnel de santé. On lui attribue de nombreuses vertus :

  • apaise les douleurs dorsales, en relâchant les tensions musculaires et aide à réduire les inflammations.
  • soulage les tiraillements au niveau de la symphyse pubienne, les douleurs ligamentaires
  • les ballonnements
  • limite les crampes lorsqu’elle est placée sur la zone concernée en détendant les muscles (ex : les mollets)
  • réchauffe le lit et les pieds
  • facilite le sommeil et la détente : placez la dans le bas du dos ou au niveau de la nuque.

Durant l’allaitement, un bouillotte froide est efficace en cas d’engorgement mammaire ou appliquée sur les tempes en cas de migraines. Elle peut également soulager les jambes lourdes et les pieds gonflées.

5/ Les précautions et contre-indications aux bouillottes

Pour éviter les risques de brûlures et de surchauffe, nous vous invitons à respecter ces consignes :

  • Ne pas chauffer une bouillotte à eau au four ou au four à micro-onde
  • Utiliser une eau à 60° maximum dans une bouillotte à eau
  • Ne pas dépasser les 2/3 de remplissage d’une bouillotte à eau
  • Respecter scrupuleusement les recommandations des fabricants en ce qui concerne la puissance et la durée de chauffe des bouillottes sèches
  • Attention au risque de surchauffe et de combustion
  • Vérifiez l’intégrité de votre bouillotte à eau avant utilisation : absence de fuite ou fissure
  • Ne jamais appliquer une bouillotte directement sur la peau, elle doit être protégée par une housse en tissu
  • Ne dormez pas avec votre bouillotte.

Quelle soit à eau ou sèche, nous vous souhaitons beaucoup de bien-être avec votre bouillotte. Vous trouverez sur notre boutique en ligne Bébé au Naturel un large de choix de bouillottes écologiques, destinées aux bébés et à ses parents.

Ménage naturel : les indispensables sans toxiques

Ménage naturel : les indispensables sans toxiques

Les produits ménagers industriels sont la première source de pollution de notre air intérieur. Pour éviter les ingrédients toxiques, il existe des alternatives écologiques et économiques qui préservent l’air ambiant et les eaux de notre environnement. Simples et efficaces, elles excluent les substances dangereuses et […]

Les lochies ou saignements post-accouchement

Les lochies ou saignements post-accouchement

Comme pour beaucoup de réactions du corps post-partum, certaines femmes peuvent être surprises par les lochies, les saignements qui surviennent après l’accouchement. Le corps a besoin de plusieurs semaines pour se remettre d’une naissance. Les lochies font partie de ce processus et sont donc normales. […]

Post-partum : tout savoir sur les tranchées

Post-partum : tout savoir sur les tranchées

Savez vous que les contractions utérines continuent après l’accouchement ? On les appelle les tranchées. Plus ou moins douloureuses, elles sont normales et permettent à l’utérus de reprendre sa place après la naissance. Étrangement, on parle encore peu des manifestations du corps post-accouchement en France. Or, en tant que femmes, ces informations sont nécessaires pour se préparer à la période du post-partum. Spécialiste de la grossesse naturelle et de la petite enfance, Bébé au Naturel vous dit tout sur les tranchées. Comment se manifestent-elles ? Combien de temps durent-elles ? Comment soulager la douleur ? …

Les tranchées : qu’est ce que c’est ?

Durant les neuf mois de grossesse, l’utérus passe d’environ 5 à 35 cm. Après l’accouchement, il a besoin de reprendre sa forme et sa taille initiales dans le bassin. Sous l’effet de contractions, appelées tranchées, l’utérus va donc se rétracter et diminuer rapidement de volume durant les jours qui suivent l’accouchement. Elles sont déclenchées par la sécrétion d’ocytocine, l’hormone de l’accouchement et sont donc tout à fait normales. Cette étape est aussi appelée l’involution de l’utérus.

A quoi ressemble la douleur des tranchées ?

Différentes des contractions de travail, il s’agit de spasmes ou contractions utérines plus ou moins fortes et douloureuses au niveau du bas-ventre. Intermittentes, elles ressemblent beaucoup aux douleurs de règles ou de coliques. Il arrive aussi qu’elles irradient dans le bas du dos.

Comme souvent, la douleur n’est pas ressentie de la même manière selon les femmes. Certaines y sont beaucoup plus sensibles.
Les tranchées sont souvent plus douloureuses pour les femmes ayant déjà accouché. Elles peuvent ainsi passer inaperçues pour un premier enfant et s’intensifier pour les suivants. En effet, les fibres musculaires ayant déjà été sollicitées, elles ont plus de mal à se rétracter par la suite.

A quoi servent les tranchées ?

Les tranchées sont nécessaires pour plusieurs raisons :

  • permettre à l’utérus de reprendre sa place et sa forme initiale
  • favoriser la cicatrisation des vaisseaux sanguins reliés au placenta durant la grossesse et éviter une hémorragie
  • aider l’utérus à se débarrasser des résidus, restes de muqueuses et caillots de sang (lochies).

Combien de temps durent les tranchées ?

Les tranchées commencent dans les heures qui suivent l’accouchement. Elles durent en moyenne entre trois et sept jours. Cette durée peut aller jusqu’à 15 jours chez certaines femmes.
Deux à trois mois seront toutefois nécessaires pour que l’utérus retrouve complètement sa place et sa taille initiale.

Tranchées et allaitement

L’ocytocine est l’hormone responsable des contractions. C’est elle qui permet l’expulsion de bébé durant l’accouchement. Cette hormone est également sécrétée lors de l’allaitement car elle déclenche la contraction des fibres musculaires des canaux lactés pour éjecter le lait. Face à cet afflux d’ocytocine, les tranchées sont donc généralement plus intenses en cas d’allaitement. Elles surviennent souvent au moment des tétées dans les jours qui suivent l’accouchement.

Plus fortes, ces contractions utérines post-accouchement sont aussi plus efficaces. Votre utérus retrouvera sa place plus rapidement, et avec lui un ventre plus plat.

Tranchées et césarienne

Même en cas de césarienne, vous pouvez faire l’expérience de contractions utérines plus ou moins douloureuses. En effet, comme pour un accouchement par voie basse, l’utérus a besoin de cicatriser les vaisseaux sanguins, éliminer les résidus et retrouver sa place.
Par contre, les tranchées ne gênent pas le processus de cicatrisation de la césarienne car les contractions se passent sur la partie haute de l’utérus.
La douleur des contractions peut toutefois venir s’ajouter à celle de la suture, tout comme en cas d’épisiotomie. Soulager la douleur sera d’autant plus essentiel.

Atténuer les douleurs des contractions utérines

Bien que douloureuses, les contractions utérines post-accouchement ont un rôle indispensable. En cas de douleur, il existe de nombreuses solutions pour la soulager. Voici les conseils de Bébé au Naturel :

  • uriner souvent permet de limiter la pression de la vessie sur l’utérus
  • les antalgiques ou les anti-inflammatoires sont très efficaces, ils vous seront prescrits après un examen médical
  • l’homéopathie a également fait ses preuves, demandez conseil à un professionnel de santé avisé
  • pratiquez des exercices de respiration lents et profonds pour vous aider à vous détendre (pensez à ceux appris aux cours de préparation à l’accouchement)
  • appliquez une bouillotte chaude pour détendre vos muscles
  • massez doucement la zone du bas ventre avec 1 goutte d’huile essentielle de Camomille romaine diluée dans 4 gouttes d’une huile végétale de votre choix
  • vous pouvez également essayer de vous coucher sur le ventre et de placer un coussin en bas du ventre.

Quand consulter ?

Bébé au Naturel vous recommande de consulter un médecin en cas de :

  • fièvre inexpliquée
  • douleurs abdominales qui persistent au delà de 7 jours
  • pertes qui s’intensifient ou malodorantes
  • saignements anormalement abondants (plus d’une serviette hygiénique par heure).

Il est en effet important de détecter rapidement tout risque d’infection utérine ou autre pathologie. N’attendez pas pour consulter.

Vous trouverez sur notre site Bébé au Naturel de nombreux articles pour vous accompagner sur le chemin de la grossesse naturelle et de l’accouchement. Nos produits vous permettent de prendre soin de vous et vous apportent des solutions pour répondre à vos besoins spécifiques.