Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Allaitement : les plantes à éviter et celles à privilégier

1937
3/5 ( 60% )
based on 13 ratings

Une maman au Naturel nous demande cette semaine si certaines plantes peuvent faire baisser la production de lait au cours de l’allaitement.
Effectivement, on parle très souvent des plantes qui stimulent la lactation mais il existe des plantes dites « anti-laiteuses » qui diminuent ou tarissent la sécrétion lactée. Il peut être très utile de les connaître pour éviter de les consommer et mener à bien son allaitement.

  • Les plantes déconseillées pendant l’allaitement : les « anti-galactogènes »

- le persil
- la sauge (feuilles)
- la pervenche
- la menthe

Ces plantes sont à éviter si vous voulez continuer à allaiter votre bébé. Par contre, elles peuvent être consommées  si vous souhaitez arrêter votre allaitement en douceur sans  prendre de médicaments. (Il est bien sûr possible d’arrêter un allaitement sans médicament ni plante anti-galactogène.)
De même, pour éviter les engorgements, lors du sevrage par exemple, il est préconisé en médecine naturelle de manger du persil frais ou de la menthe fraîche. Ces deux plantes ont la propriété de faire diminuer la production de lait mais doivent être employées avec soin.
Nous vous conseillons pour tous ces aspects de vous adresser à une conseillère en lactation, une sage-femme ou un phytothérapeute.

Certains légumes sont aussi à éviter comme l’artichaut ou l’oseille car réduisent la production de lait.
D’autres, comme le chou, l’ail ou l’oignon,  sont fréquemment déconseillés mais seulement pour le goût qu’ils donnent au lait. Il suffit de les tester mais les bébés ne sont le plus souvent pas dérangés.

A savoir également, les contraceptifs hormonaux ont pour effet secondaire de diminuer la production de lait.

  • Les plantes qui stimulent la lactation : les plantes « galactogènes »

Pour mettre toutes les chances de votre côté et donner un petit coup de pouce à votre allaitement, Bébé au Naturel vous invite à privilégier la consommation de certaines plantes :

- le fenugrec
- l’anis
- le fenouil (graines)
- le galega
- le cumin
- l’ortie
- la verveine
- le basilic

Pour les utiliser, il vous suffit de préparer une tisane à base d’une ou plusieurs de ces plantes. Faîtes infuser la dose conseillée dans de l’eau frémissante une dizaine de minutes, c’est prêt.

Pour celles qui n’ont ni le temps, ni l’envie de préparer leur mélange de plantes, il en existe de tout prêts en vrac ou en sachets. Leur composition est assez proche d’une marque à l’autre avec des petites variantes, avec de la verveine ou de la citronnelle en plus par exemple.

Les mélanges de plantes en vrac :
Très simple, la tisane bio Maman Baby des Jardins de Gaia est composée de graines de fenouil, d’anis et de cumin.

La tisane d’allaitement de l’herbier de France, contient du fenouil, de l’anis vert, du basilic et du fénugrec. Le basilic est plante galactogène mais aussi calmante et est recommandée contre la mélancolie.

Pour la préparation de vos tisanes, il existe des filtres à thé en papier jetables ou des filtres réutilisables. Très pratique!

tisane allaitement Herbier de France

Les tisanes en sachets :
Holle propose une tisane bio d’allaitement à base d’anis, fenouil, cumin et citronnelle.
La tisane allaitement Weleda contient des graines de fénugrec, de l’anis, du cumin, du fenouil, ainsi que des feuilles de verveine.
Le fénugrec est un bon reconstituant préconisé après l’accouchement et pendant l’allaitement pour que la maman n’épuise pas ses réserves.

tisane-allaitement Weleda

Les principes actifs de ces plantes passent dans le lait et bébé en profite aussi. L’anis et le fenouil facilitent la digestion  et contribuent ainsi à soulager les coliques du nourrisson.

Nous vous rappelons que boire est essentiel pour un allaitement réussi.
La consommation de ces plantes sous forme de tisane vous incitera à boire davantage!

Chacune devrait trouver ce qui lui convient le mieux en fonction de ses habitudes et du temps dont elle dispose.

A vos tisanes!

Incoming search terms:

  • persil et allaitement
  • menthe et allaitement
  • verveine et allaitement
  • menthe allaitement
  • sauge et allaitement
  • verveine allaitement
  • sauge allaitement
  • fenouil et allaitement
  • tisane et allaitement
  • fenouil allaitement

26 mars 2012 This post was written by Categories: Allaitement et grossesse Tagged with:
12 comments

12 Responses to “Allaitement : les plantes à éviter et celles à privilégier”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top