Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Faut-il se méfier des perturbateurs endocriniens dans les soins pour bébé ?

Faut-il se méfier des perturbateurs endocriniens dans les soins pour bébé ?

Doux pour la peau, soin adapté à la peau sensible, haute-tolérance… tous les produits destinés aux bébés contiennent ces mots rassurants. Mais… Est-ce une réalité ou une simple stratégie

marketing ?

Avant tout, qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2002) « Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce
fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations ».
Pour faire plus simple, un perturbateur endocrinien est une molécule chimique, d’origine naturelle ou de synthèse (contraception, pesticide), qui vient perturber, mimer ou modifier le fonctionnement de notre système hormonal.

Notre système endocrinien

Le système hormonal est constitué de plusieurs glandes (ovaires, testicules, pancréas…) secrétant des hormones (œstrogènes, progestérones, insuline…). Ces hormones sont fabriquées
et libérées dans le corps. Elles ont toutes une fonction particulière dans l’organisme (reproduction, régulation de la glycémie…).

Comment agissent les PE sur notre système endocrinien ?

Les perturbateurs endocriniens viennent perturber notre système endocrinien. Ils peuvent  :
– modifier la production naturelle de nos hormones naturelles (œstrogènes, testostérone) en interférant avec leurs mécanismes de synthèse, de transport, ou d’excrétion
– mimer l’action de ces hormones en se substituant à elles dans les mécanismes biologiques qu’elles contrôlent
– empêcher l’action de ces hormones en se fixant sur les récepteurs avec lesquels elles interagissent habituellement.

Où les trouver dans les cosmétiques et comment les reconnaître ?

Nous les retrouvons un peu partout au quotidien : bouteille en plastique, jouet, peinture, cosmétiques… Même s’ils peuvent se trouver en petite dose dans les produits du quotidien, c’est
surtout l’effet « cocktail » qui représente un danger pour la santé.
On retrouve le plus de perturbateur endocrinien dans les… produits d’hygiène et de beauté ! 40% en contiennent : vernis à ongle, déodorants, shampoings, lingettes….
Et malheureusement, les produits pour les bébés et les enfants n’échappent pas à la règle et peuvent en contenir aussi.
Si dans notre environnement, il est difficile de les réduire, dans les cosmétiques, nous pouvons diminuer notre exposition en sélectionnant mieux nos produits.

Deux possibilités pour faire le nettoyage dans votre salle de bain et utiliser des cosmétiques plus sains pour la peau de votre bébé.
Décrypter les étiquettes : Pas toujours facile de décrypter la liste des ingrédients ou liste INCI si on n’est pas chimiste ! Vous pouvez vous aider des sites internet d’informations sur les PE (INSERM,
ANSES…) ou sur des sites qui vous aident à décrypter vos étiquettes comme La Vérité sur les Cosmétiques. Quelques ingrédients à éviter par exemple : Cyclopentasiloxane, butyl paraben,
Phenoxyethanol….
Si vous n’avez pas envie de vous embêter à décrypter les listes INCI, vous pouvez vous diriger vers des cosmétiques portant un label BIO (COSMEBIO, COSMOS…). Ces labels imposent une
charte exigeante pour vous apporter plus de sécurité dans vos choix des cosmétiques : c’est le cas de la marque des Laboratoires Téane.

 

Laboratoires Téane : une marque certifiée BIO

Les Laboratoires Téane proposent des solutions dermo-cosmétiques certifiées BIO pour les femmes enceintes, les jeunes mamans et les bébés. L’ensemble des ingrédients est sélectionné minutieusement pour respecter la peau et l’environnement. Ils sont certifiés BIO par ECOCERT et vont même au-delà des exigences de la charte en excluant de leurs formules l’alcool, les huiles essentielles, les allergènes. Au-delà de la sécurité, la marque est experte dans deux problématiques rencontrées par les mamans et les bébés : la prévention, la réparation des vergetures ainsi que la peau sèche à tendance atopique de bébé. Des brevets ont été déposés suite à plusieurs années de recherche sur une plante découverte à Madagascar : La cassia Alata.
Technicité et Innocuité : voilà leurs engagements !

Pour vos bébés et enfants, les Laboratoires Téane ont développé 4 produits de soin et d’hygiène :

– Une Crème émolliente Visage et Corps : elle renforce et répare la barrière cutanée. Elle hydrate, réduit les démangeaisons et les rougeurs.
– Une Huile de soin et de bain : elle protège la peau avant le bain et peut-être utilisée en huile de massage pour apaiser et nourrir la peau.
– Un gel lavant : il nettoie la peau sans l’agresser et diminue les sensations de tiraillements souvent observées après le bain.
– Une Eau micellaire visage et corps : elle débarbouille et laisse la peau toute douce grâce à l’Aloe Vera qu’elle contient.

 

Sources et pour aller plus loin :
1 INSERM. Perturbateurs Endocriniens. Dossier mis à jour le 02.10.18. Consultable en ligne :
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/perturbateurs-endocriniens
ANSES. Les Perturbateurs Endocriniens. Mis à jour le 03/09/2019. Consultable en ligne :
https://www.anses.fr/fr/content/les-perturbateurs-endocriniens



Laisser un commentaire