Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Enceinte : comment prendre soin de soi ?

Enceinte : comment prendre soin de soi ?

Bien que la grossesse soit souvent synonyme de petits tracas (tels que les fameuses nausées, les jambes lourdes, le mal de dos, des difficultés à trouver le sommeil, etc.) et ponctuée de nombreuses restrictions (alimentaires, sportives, …), elle est et restera une période importante dans la vie d’une femme. La grossesse est donc à considérer comme une petite parenthèse de 9 mois durant laquelle il est encore plus important d’écouter son corps, de se sentir bien et donc de prendre soin de soi. D’autant plus qu’une maman zen et épanouie lors de sa grossesse pourra aider à limiter les complications et ainsi, mettre au monde un petit bébé tout aussi zen 😉

Alors pour prendre soin de soi, il ne faut pas hésiter à écouter son corps, se chouchouter et aussi se faire plaisir.

Voici 5 conseils pour vous aider dans cette démarche :

1/ Aménager votre quotidien

D’une femme à l’autre ou même d’une grossesse à une autre, on ne vit et ne ressent pas toujours la même chose. Il s’agit donc d’être à l’écoute de son corps et lorsque celui-ci vous envoie des signaux d’alerte, il est préférable de reprogrammer vos tâches au lendemain. Si vous vous sentez fatiguée, il est important de vous reposer et de modérer votre activité. Si vous travaillez et que votre boss n’est pas très compréhensif, sachez que dans la plupart des conventions collectives, vous avez le droit de bénéficier d’horaires aménagés. En cas, de conflit plus important, ou de travail trop épuisant, parlez-en à la personne qui suit votre grossesse et elle pourra éventuellement vous fournir un arrêt de travail.

N’hésitez pas non plus à vous reposer sur votre entourage pour vous épauler et surtout, demandez à votre moitié de vous aider sur les tâches du quotidien (ménage, course, repassage, s’occuper des ainés si vous en avez, etc.). Il ne faut pas avoir peur de demander car cela ne vient pas forcément à l’idée de votre homme… Mais il se fera certainement un plaisir de vous soulager si vous en faites la demande.

2/ S’octroyer des instants de plaisir 

Il est aussi primordial de se sentir bien dans sa tête, alors n’hésitez pas à faire tout ce qui vous remonte le moral et vous fait plaisir dans la limite de ce que vous autorise la grossesse. Il ne s’agit pas non plus d’aller faire un trek dans la jungle ou de jouer à qui pourra siffler le plus de shooters… 

Vous pouvez tout à fait dire oui à une sortie entre copines, même si vous devez les suivre avec votre virgin mojito 😉 Ou encore vous accordez une soirée romantique en amoureux.

Et pourquoi pas une virée shopping ? Que ce soit dans des magasins spécialisés dans la maternité ou pas, vous trouverez toujours des pièces qui souligneront à la perfection votre joli ventre rond.

Ou encore un rdv chez le coiffeur ? C’est peut être le moment de faire la coupe qui vous donne envie depuis toujours mais que vous n’avez jamais osé faire. Profite-en, vos cheveux n’ont jamais été aussi beaux et en plus, ils poussent plus vite que d’ordinaire…

Bref, vous l’aurez compris, faites tout ce qui vous fait vous sentir bien et heureuse.

3/ Et aussi des moments de bien-être

C’est le moment idéal pour se laisser aller à la détente…

Craquez pour un massage prénatal sur tout le corps. Il possède de multiples bienfaits comme soulager les tensions musculaires, les crampes, le mal de dos mais aussi vous aider à évacuer la fatigue accumulée et peut-être même améliorer votre sommeil.

Toutefois, vérifiez bien au préalable que le praticien est formé aux massages sur des femmes enceintes. Généralement, ils sont réalisés à partir du 2ème trimestre de grossesse, une fois que l’on est sûre que le bébé est bien accroché. Vous pouvez aussi opter pour un massage crânien ou un massage des jambes.

Connaissez-vous la sophrologie et l’hypnose ? Il s’agit d’un ensemble de techniques visant à atténuer les inconforts physiques mais aussi les appréhensions psychiques.

L’objectif étant de vous libérer rapidement de tensions physiques, mentales et émotionnelles afin de retrouver un équilibre entre votre corps et votre esprit et ainsi retrouver rapidement un équilibre et un bien être dans la vie de tous les jours.

Ces techniques vous apprendront également à gérer le stress et la douleur, ce qui tombe à pic dans le cadre d’une grossesse. Sachez qu’il existe des cours de préparation à l’accouchement prenant appui sur ces techniques, réalisés par des sages-femmes formées à ces techniques. Alors renseignez-vous auprès de votre clinique ou sur les réseaux de sages-femmes libérales à côté de chez vous, ce serait dommage de s’en priver !

4/ Chouchouter son corps

Votre corps va subir un véritable bouleversement physique et hormonal, alors préparez-le au mieux afin de l’accompagner à traverser cet ouragan sans effet indésirable, tout en vous chouchoutant.

Pour éviter les vergetures de grossesse, il est recommandé d’utiliser des huiles ou des crèmes spécifiques. Attention à bien vérifier que celles-ci sont compatibles dès le début de la grossesse et ne contiennent pas d’ingrédients non recommandés comme les perturbateurs endocriniens, les allergènes ou encore les huiles essentielles.

Insistez sur le massage qui renforcera l’efficacité des soins et pourquoi pas en profiter pour que ce rituel quotidien devienne un moment de complicité avec votre futur bébé ? Proposez aussi à votre moitié d’y participer et ainsi profitez d’un moment privilégié à 3 tout en bénéficiant d’un massage cadeau 😉

Retrouvez notre sélection de soins beauté pour la grossesse, avec notamment la marque Daylily Paris qui propose des produits de qualité, sensoriels et aux compositions irréprochables. La marque propose également une crème visage avec un indice de protection 50 pour prévenir le masque de grossesse. Retrouvez les soins Daylily Paris ainsi que les coffrets proposés ici : http://www.bebe-au-naturel.com/daylily-paris?utm_source=blog&utm_medium=referral

5/ Avoir une activité physique adaptée

Une activité physique régulière est vivement recommandée lors de la grossesse car elle permet de rester en forme, de prévenir le mal de dos, de se sentir bien grâce à la libération d’hormones telles que les endorphines ou la dopamine et aussi de limiter sa prise de poids.

Toutefois, il faut veiller à avoir une activité sportive adaptée à cet état de grossesse. Ainsi lors du premier trimestre, il est préférable d’éviter les sports à forts impacts comme l’équitation ou la boxe. Les activités les plus largement recommandées sont la marche quotidienne et la piscine ou encore le yoga ou la gym mais spécialisés pour les femmes enceintes.

Si vous souhaitez pratiquer un sport en particulier, il est nécessaire de demander l’avis de la personne qui suit votre grossesse car la réponse pourra être différente en fonction de votre cas spécifique.



Laisser un commentaire