Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Dooderm : une gamme de vêtements qui apaise les peaux sensibles

Dooderm : une gamme de vêtements qui apaise les peaux sensibles

Etre parents d’un bébé qui souffre d’une peau sensible, réactive, voire atopique, n’est vraiment pas facile à vivre au quotidien. Ces problèmes de peau qui surviennent parfois même chez les nourrissons peuvent provoquer des démangeaisons très intenses qui se transforment en crises et font naître un très fort sentiment de culpabilité chez les parents. Ils se sentent impuissants, eux qui aimeraient tellement pouvoir apaiser la petite peau fragile de leur bébé et lui apporter du réconfort… Les nuits sont souvent difficiles pour toute la famille qui rêve de retrouver une réelle qualité de vie.

Il existe aujourd’hui une solution naturelle qui permet d’apporter bien-être et confort à votre bébé : Dooderm.

La gamme de vêtements Dooderm, issue de fibres naturelles et antibactériennes, respecte la peau de votre enfant, l’apaise et la protège. Son secret ? L’alliance de 2 fibres nobles : le fil d’argent, connu pour ses propriétés anti-bactériennes, et un coton de grande qualité apprécié pour sa douceur et sa grande résistance.

Ces vêtements tout doux sont réalisés sans aucune teinture ni traitement chimique. Leur couleur “chiné naturel” résulte du mélange de la couleur du coton “non blanchi” et celle du fil d’argent. Ils sont tous de fabrication 100% française et sont certifiés Origine France Garantie. Ils peuvent être utilisés en complément d’un traitement médicamenteux.

Ces vêtements apportent durablement une sensation de confort et de mieux-être, que ce soit le jour ou la nuit. Le body “Des bisous tout doux” conçu par Dooderm est l’un des produits phare de la gamme. En maille extensible pour le garder longtemps, il chouchoute la peau sensible de bébé, soulage les irritations de son ventre, de ses bras ou de son dos, et cela de façon durable. Car il  a été prouvé que l’action antibactérienne du fil d’argent perdure dans le temps, et cela après de très nombreux lavages en machine.
Après le bain ou la douche, on enfile le body tout doux à même la peau pour obtenir le maximum de bienfaits. Bébé est bien dans son body, il est reposé, apaisé, pour le bonheur de toute la famille.

Pour les bébés qui ont une peau irritée au niveau du visage, Dooderm a imaginé le carré “Doodoo tout doux”. Comme son nom l’indique, ce joli doudou à message est d’une infinie douceur. Comme tous les vêtements Dooderm, il est 100% naturel pour respecter au mieux la peau de bébé et l’encre de son message est bien entendu garantie sans produit toxique. Bébé aimera emmener partout son joli doudou qui lui fait des papouilles sur les joues, dans le cou, les oreilles…

Avec la gamme textile Dooderm, vos bout’chous retrouvent quiétude et apaisement pendant la journée, mais aussi les heures de sommeil. Et qui dit nuits tranquilles dit qualité de vie retrouvée pour bébé et toute la famille !

Dooderm a également pensé aux plus grands en développant toute une gamme de vêtements pour adultes et enfants ayant une peau sensible ou réactive. Comme pour les bébés, ce sont des produits résistants, pour un maximum de confort, d’apaisement et de protection, avec la sensation de douceur en plus.
Pour les enfants à partir de 2 ans, Dooderm a conçu des tee-shirts à messages fille et garçon “je suis magique” et “j’ai des super pouvoirs”, et c’est vrai que l’on a tendance à penser que ces vêtements sont magiques tant ils font du bien !

 

Pour en parler, voici quelques témoignages de parents qui font confiance en Dooderm

“Mon fils a des plaques provoquées par le froid. Je lui ai mis le maillot de corps DOODERM, et depuis, il y a une nette amélioration. Il se réveille moins la nuit à cause des démangeaisons. De plus, sa peau est moins irritée. Le vêtement est doux et confortable. Mon fils le porte sans problème.” Stéphanie B.

“Les produits Dooderm ont changé les nuits de mon fils de 8 ans. Son eczéma ne le gêne plus la nuit, il dort enfin la nuit après avoir envisagé de multiples autres solutions”. Audrey C

 

 



Laisser un commentaire