Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Quels engagements des fabricants suite au rapport de l’anses?

Quels engagements des fabricants suite au rapport de l’anses?

Le 8 février dernier, dans le prolongement de la publication du rapport de l’Anses le 23 janvier dernier, les autorités ont à nouveau convoqué les fabricants de couches à usage unique. Objectif? leur demander quelles actions ils pensent mettre en oeuvre pour éliminer tout toxique reconnu préoccupant dans leurs produits. Découvrez les engagements pris par les professionnels. Tiens? nos partenaires sont engagés sur ces sujets depuis déjà des années…

Eliminer les substances allergisantes

Parmi les toxiques à éradiquer : les substances parfumantes, en priorité celles susceptibles de présenter des effets sensibilisants cutanés. Les professionnels s’engagent à les éliminer dans un délai maximum de trois mois.

Mieux maitriser l’origine des matières premières naturelles

« Afin d’identifier et d’éliminer toutes les sources possibles de contamination par les substances préoccupantes identifiées par l’Anses, les professionnels réaliseront, dans un délai d’au plus cinq mois, une analyse exhaustive de leurs circuits d’approvisionnement et de fabrication et établiront un plan d’action selon les deux axes suivants :

Concernant les matières premières. Les professionnels réaliseront un diagnostic de la qualité de leur approvisionnement en matières premières. Sur la base de ce diagnostic, les professionnels devront prendre les mesures nécessaires ; par exemple : contrôles qualité renforcés à réception, évolution des sources d’approvisionnement ou des dispositions contractuelles les liant à leurs fournisseurs (cahier des charges, contrats d’approvisionnement), … »

source : Communiqué de presse DGCCRF Substances chimiques dans les couches pour bébés : réunion ce jour avec les professionnels

Améliorer les procédés de fabrication des couches

« Concernant les procédés de fabrication. Les professionnels réaliseront un audit détaillé de leurs procédés de fabrication pour identifier les étapes de production pouvant conduire à la formation des substances nocives. Sur cette base, les professionnels devront tirer les enseignements nécessaires et, le cas échéant, modifier les procédés de fabrication. »

Vers plus de transparence

Dans un délai maximum de trois mois de manière dématérialisée, au plus tard dans six mois sur les paquets, les fabricants devront afficher en toute transparence la composition de leurs couches à l’intention du consommateur.

Une norme à respecter pour les couches jetables?

La France s’engage à demander au niveau européen « la mise en place d’une réglementation spécifique pour ces produits, en vue d’interdire ou de restreindre la présence de substances chimiques préoccupantes ».

ENFIN!!! 🙂

Pourquoi attendre? 

Spéciale mention à nos partenaires qui n’ont pas attendu cet ultimatum pour agir!

Tidoo / Biobabby / Naty / Moltex / Pingo / Loveandgreen / Carryboo / BBEcologic / BamboNature 👏

Et oui… vous n’aurez aucun délai d’attente si vous utilisez une des neufs marques de couches écologiques sélectionnées par Bébé au Naturel : aucun parfum ajouté, la plus grande transparence, une composition certifiées par des labelisations et un engagement des marques contre les substances toxiques qui n’a pas attendu les contrôles de la DGCCRF de 2017 et 2018. 

Besoin de plus de conseils?

Consultez notre dossier complet sur les couches écologiques : leurs différences, comment choisir, leur composition, leurs engagements et comment on prouve tout cela!

 



Laisser un commentaire