Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

DIY : Macérat de fleurs de pâquerettes (ou Bellis)

DIY : Macérat de fleurs de pâquerettes (ou Bellis)

Avec le printemps, les jolies fleurs de pâquerettes recouvrent joyeusement les pelouses de nos jardins. Et si on profitait de leurs bienfaits pour choyer notre peau ? L’huile de fleurs de Bellis (ou pâquerettes) est bien connue pour raffermir le buste et le décolleté, mais pas que ! De manière générale, elle prend soin des peaux manquants d’élasticité et de fermeté. Elle est donc idéale en soin après grossesse et aussi pour traiter les ecchymoses.

Quels sont les bienfaits de cette huile de Bellis ?

  • effet tenseur et galbant pour raffermir et tonifier la peau, idéal comme soin du buste et de la poitrine
  • apaisante et réparatrice : elle soulage les peaux abimées ou inflamées
  • tonique circulatoire, elle facilite la circulation sanguine, la décongestion et disparition des ecchymoses
  • soin après grossesse : elle favorise l’élasticité de la peau

De quoi avez-vous besoin pour cette recette ?

  • des fleurs de pâquerettes cueillies avec soin
  • une huile végétale de préférence bio et de 1ère pression à froid
  • un bocal hermétique
  • un linge propre ou une étamine
  • un flacon ou petite bouteille

Comment réaliser votre macérât de fleurs de pâquerettes ?

  • cueillez une belle quantité de fleurs de pâquerettes dans un espace protégé de la pollution (évitez les bordures de route par exemple !)
  • faites sécher vos fleurs équeutées à l’air libre quelques jours, ou bien au four à 40°C durant quelques heures, bien à plat sur une plaque
  • une fois sèches (il ne doit rester aucune humidité pour éviter les fermentations), placez-les dans un bocal hermétique et recouvrez-les complètement d’huile végétale
  • laissez macérer au moins 3 semaines à l’abri de la chaleur et de la lumière, en retournant le pot régulièrement
  • filtrez la préparation
  • c’est prêt !

 

Quelle huile végétale utiliser ?

L’huile de Macadamia a l’avantage de ne pas laisser de film gras sur la peau, tout comme celle de Jojoba.

L’huile de tournesol également est intéressante car riche en vitamine E.

Précautions :

Attention aux allergies si vous êtes sensibles aux Astéracées.

 

Ces fleurs sont aussi comestibles et peuvent être consommées avec une salade ! Et en infusion, elles soulagent la toux !

 



Laisser un commentaire