Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Et pendant ce temps à Masoala…

Et pendant ce temps à Masoala…
 

Déjà 8 ans que nous sommes partenaires de l’association Cœur de Forêt et 6 ans que nous soutenons le projet Madagascar Masoala !! Nous avions envie de vous raconter un peu cette histoire et de vous présenter ceux qui l’écrivent: notre partenaire Cœur de Forêt et les familles malgaches du village d’Ambatobe sur la presqu’île de Masoala, au nord est de Madagascar…

Sensibilisation à la plantation à l'école d'Ambatobe
Sensibilisation à la plantation à l’école d’Ambatobe

Mais l’histoire commence à Noisy-Le-Grand…

Pour la protection des forêts et des peuples qui y habitent

Cœur de Forêt est une ONG née en 2005 implantée à Noisy-Le-Grand en région parisienne qui œuvre pour la protection de la forêt à travers le monde et des populations qui y habitent. A ce jour, elle accompagne des projets dans 6 pays différents : le Pérou, le Cameroun, l’Indonésie, Madagascar, la Bolivie et la France. Leur proposition ? Développer des solutions économiques alternatives à la déforestation via la valorisation des produits forestiers dit « non ligneux » (feuilles, fleurs, fruits).

L'association Coeur de Forêt

2009 : lancement du Projet Madagascar Masoala

La presqu’île de Masoala se situe au nord est de Madagascar. Elle est connue pour abriter notamment le magnifique Parc National de Masoala.

carte madagascar

En 2009, le versant Ouest de la presqu’île est encore relativement bien préservé mais le versant Est de la presqu’île aux abords du parc, très peuplé, est menacé de déforestation massive. Les cyclones, la tradition de culture sur brûlis très ancrée et la demande croissante de bois pour le chauffage et la construction accentuent un peu plus chaque jour le déboisement.

Vue aérienne de la zone menécée
Vue aérienne de la zone menacée

Les populations locales s’inquiètent de l’évolution de leur environnement. Beaucoup souhaitent reboiser leurs terres, mais n’ont pas les moyens financiers et techniques pour y parvenir. L’association Cœur de Forêt en association avec les populations malgaches lancent alors en 2009 le projet Madagascar Masoala pour trouver ensemble des solutions. 300 familles participeront au projet, issues du village d’Ambatobe.

Les partenaires français et malgaches mettent en place des objectifs bien précis à réaliser en 5 ans :

  1. Planter 100 000 arbres sur une zone de 100 hectares afin de créer une barrière verte aux portes du parc de Masoala
  2. Mettre en place une unité de distillation de plantes médicinales issues de la pharmacopée traditionnelle
  3. Réaliser des formations de gestion durable des terres et notamment de riziculture pour lutter contre le brûlis
  4. Participer au développement du village et à l’amélioration du cadre de vie des populations

En 2011, Bébé au Naturel rejoint ce formidable projet que nous continuons de soutenir aujourd’hui. En 6 ans, l’entreprise a participé au projet à hauteur de 58 000 euros pour en soutenir les acteurs et leur travail.

Quel bilan 6 ans après le lancement ?

1) L’objectif de 100 000 arbres replantés a été atteint dès 2014 !
Espèces endémiques, culture de rentes permettant de développer une activité économique (comme le cacao), arbres fruitiers destinés à la consommation locale ou espèce destinée à la construction ont été plantés comme prévu !

2) Une coopérative a été créée et a permis de mettre en place une production d’huile végétale de Calophyllum, d’huile essentielle de longoza, de vanille…

3) Des infrastructures ont été construites améliorant les conditions de vie : hangars de séchage et de transformation, alambic et presse, canaux et barrages hydroélectriques ayant permis le raccordement du village à l’électricité…

Le hangar de séchage des plantes produites est terminé en 2015
Le hangar de séchage des plantes produites est terminé en 2015

4) Une étude est lancée pour créer une aire protégée sur les 700 ha de forêt secondaire bordant le parc national de Masoala. Cette barrière verte aux abords du parc permettra de protéger la forêt tout en générant des activité économiques grâce à son exploitation durable pour permettre à la population de conserver ses moyens de subsistance.

La phase 1 est donc terminée ! Nous tenons à féliciter nos partenaires français et malgaches pour cette formidable réussite!

Les savoirs faire sont acquis, de nouveaux projets voient le jour comme la fabrication de glace pour la conservation du poisson, de nouvelles familles rejoignent le projet initial !

Les femmes d'Ambatobe
Les femmes d’Ambatobe

D’ici 3 ou 4 ans, Cœur de Forêt a prévu de se retirer progressivement du projet. En attendant l’aventure continue avec le lancement de la phase 2 !

Mais de quoi s’agit-il me direz-vous ??? patience… nous ne manquerons pas de vous tenir informés …

to be continued… 🙂



3 thoughts on “Et pendant ce temps à Masoala…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *