Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Don de lait maternel auprès d’un lactarium : comment faire ?

 

On en parle peu, pas assez : comme le don de sang, le don de lait maternel peut sauver des vies, celles de bébés prématurés.

Le don de lait maternel est un geste simple et possible grâce au réseau des Lactariums de France.

Chaque année, les dons de lait maternel ne sont pas suffisants pour combler tous les besoins, les Lactariums font donc appel régulièrement à la générosité des mamans :

« Faire don de son lait, de ce surplus qui n’est pas nécessaire à l’alimentation de son propre enfant, c’est permettre la vie à un autre enfant ».

Pourquoi donner son lait ?

Pour sauver des vies !!!

En raison des qualités nutritionnelles et immunologiques qu’il possède, le lait maternel est indispensable pour certains bébés prématurés qui ne savent pas encore téter, ne supportent pas le lait de vache ou qui présentent certaines maladies.

Par exemple, chaque année, 2500 prématurés ont besoin de lait maternel en Ile de France.

Qui peut donner son lait ?

Peut-être vous ?

Toute femme qui allaite et désire donner son lait peut le faire !
Un petit biberon de 100ml de lait par jour pendant 15 jours suffit.

Le don de lait est une démarche anonyme et bénévole.

Comment donner son lait ?

Si vous souhaitez faire don de votre lait ou être renseignée, vous pouvez consulter la carte des Lactariums de France et contactez le Lactarium le plus proche de chez vous.

Le recueil est assuré à la maternité et à domicile par des puéricultrices et auxiliaires de puériculture.

Le lactarium dont vous dépendez fournit tout le matériel : tire-lait, biberon, sachets de conservation…

La stérilisation du tire-lait doit être faite minutieusement car les enfants auxquels est destiné le lait sont fragiles.

Vous tirez votre lait normalement et le conditionnez dans des sachets fournis par le lactarium, puis vous le congelez chaque jour.

La personne chargée de la collecte vient tous les quinze jours récupérer à domicile le lait collecté, identifié grâce à un système de code barre.

Le lait est ensuite rapporté au lactarium par la collectrice dans un matériel adapté et un véhicule réfrigéré, puis il est analysé, stérilisé, stocké et envoyé aux maternités qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas habituée à tirer votre lait, sachez que les premiers recueils sont minimes en quantité. Ne vous découragez pas, votre corps va s’habituer à fournir plus de lait !

Nous vous conseillons de le recuillir le matin.

Vais-je priver mon bébé ?

Pas du tout ! Vous ne donnez que votre surplus de lait.

De plus, le fait de tirer votre lait va stimuler votre production, cela sera bénéfique pour votre bébé et pour les dons !

Qu’est ce qu’un lactarium ?

  • Un Centre de conseil et d’information :

Ce sont des centres de consultations et d’informations en matière d’allaitement maternel. Des équipes médicales et paramédicales apportent des informations pour aider à mieux connaître le fonctionnement de l’allaitement maternel. Elles soutiennent et accompagnent des mamans et leur nouveau-né, parfois hospitalisés.

  • Une Banque de lait :

Le Lactarium est aussi une banque du lait maternel qui collecte, analyse, contrôle et redistribue ce lait sur prescription médicale à des enfants prématurés, ou présentant certaines maladies digestives immunologiques et allergiques.

Le lait recueilli provient des mères en maternité ou à domicile qui allaitent entièrement leur bébé et acceptent, une ou plusieurs fois par jour d’offrir leur surplus de lait.

  • Deux catégories de lactariums en France :

Les Lactariums à usage intérieur (LUI) prennent en charge exclusivement les dons de lait personnalisés recueillis par une mère pour son propre enfant. Leurs missions s’exercent uniquement au bénéfice des nouveau-nés hospitalisés dans l’établissement où est implanté le lactarium.

Les Lactariums à usage intérieur et extérieur (LUIE) prennent en charge à la fois les dons de lait personnalisés et les dons de lait anonymes recueillis par une mère pour un autre enfant que le sien.
Leurs missions sont plus étendues que les premiers puisqu’ils assument également la collecte du surplus de lactation de donneuses volontaires à leur domicile et dans les hôpitaux en vue d’être traité puis distribué dans les différents établissements prenant en charge des prématurés.

L’association des Lactariums de France :

L’Association Des Lactariums de France (ADLF), fondée le 8 mai 1981 à Paris, a pour but de promouvoir l’allaitement maternel, d’améliorer les conditions de collecte et de distribution ainsi que la qualité du lait humain en France.

Vous pouvez consulter la carte des Lactariums de France :

Carte des Lactariums de France
Carte des Lactariums de France

 

Donnez son lait, c’est facile, n’hésitez pas !

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *