Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Que faire avec le lait maternel (1ère partie) ?

 

Le lait maternel a des propriétés anti-infectieuses, anti-virales, antiseptiques, hydratantes et cicatrisantes. Vous le saviez ? Il pourrait donc peut-être servir à d’autres choses que nourrir son enfant ?

En effet, frais et non congelé, le lait maternel est utile au quotidien pour améliorer les petits maux de santé et de peau de bébé et de sa famille.

Ces utilisations sont issues des pratiques de mamans et non d’études scientifiques, qui ne semblent pas s’intéresser à ce sujet. N’empêche qu’elles ont fait leur preuve et que de nombreuses sage-femmes les recommandent !

Voici la liste des petits désagréments que l’on peut soigner facilement avec du lait maternel, qui doit être nous le rappelons frais et non congelé :

• Acné du nourisson : on applique le lait comme une lotion

• Aphtes : une goutte sur chaque aphte

• Bain des enfants : un verre de lait maternel dans le bain adoucit l’eau et hydrate la peau

• Conjonctivite : faîtes couler quelques gouttes de lait dans les yeux plusieurs fois par jour

• Cordon ombilical : quelques gouttes de lait maternel aide à la cicatrisation

• Crevasses : étalez la dernière goutte de fin de tétée sur le mamelon ou appliquez une compresse, à changer régulièrement avant qu’elle ne soit sèche

• Croute de lait : mélangez un verre de lait maternel avec une cuillère à café d’huile d’olive et tamponnez les croûtes de lait

• Démangeaisons : appliquez comme une lotion sur les zones qui grattent

• Démaquillant : utilisez votre lait comme démaquillant à l’aide d’un coton

• Eczéma : appliquez votre lait maternel comme une lotion sur les zones concernées

• Erythème fessier : en prévention ou en traiement, il protège et répare les fesses abimées

• Lèvres gercées : appliquez régulièrement sur les lèvres

• Otite : faîtes couler quelques gouttes dans le conduit auditif

• Petites plaies, griffures, coupures, irritations, boutons : quelques gouttes, autant de fois que nécessaire aident à la cicatrisation.

• Rhume : vous pouvez utiliser une dosette de sérum physiologique vidée et remplit de votre lait pour nettoyer le nez de votre bébé

• Varicelle : appliquez le lait sur les boutons, en tamponnant légèrement

Pour toutes ces utilisations, il est plus prudent d’utiliser du lait exprimé le jour même afin de profiter de toutes ses qualités.

Le lait maternel est un excellent complément de soin, bien évidement il ne se substitue à aucun traitement médical !

Il y a même des mamans qui fabriquent du savon et qui cuisine avec leur lait (on vous prépare un nouveau billet à ce sujet pour bientôt) !!!

Et vous, avez-vous des astuces  à partager ?

Incoming search terms:

  • cuisiner avec le lait maternel
  • faire du savon lait maternel congelé
  • lait maternel dans le bain
  • utiliser le lait maternel dans le bain


3 thoughts on “Que faire avec le lait maternel (1ère partie) ?”

  • Bonjour et merci pour cet article.
    Petit rappel qui m’a fait du bien oour la maman allaitante d’un petit de 21 mois ! ^^
    Pour la varicelle, j’ai réutilisé un petit flacon-spray bien lavé pour y mettre mon lait maternel fraichement exprimé afin d’en mettre plus rapidement sur le corps de bébé qui en avait partout. Il commençait à en avoir marre des compresses à tamponner légèrement sur le corps et le visage. Comme le lait maternel fraichement exprimé n’est pas agressif pour les yeux alors j’ai pu pschitter les yeux fermés. La pharmacienne m’a rassurée en disant que ce n’est pas grave si je laisse le lait maternel pulvérisé sécher. Ça sèche vite.
    Si cette astuce peut aider d’autres mamans allaitantes …
    Bien à vous ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *