Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Economiser l’eau, c’est facile !

 

Depuis que je suis petite, j’entends dire que l’eau douce est une ressource fragile, précieuse, et qu’elle risque bien de se raréfier dans les années à venir. Les années passent, le discours reste le même, et je n’ai pas vraiment l’impression que la situation se soit réellement améliorée. Pourtant, il ne tient qu’à nous d’être un peu plus éco-responsables, à tous les niveaux, tant au niveau des collectivités, des entreprises que des particuliers. Chacun peut faire en sorte de la protéger, et d’éviter de la gaspiller.

Voici donc un rappel de petits gestes tout simples à mettre en œuvre, ainsi que quelques idées astucieuses glanées ça et là sur le web, pour économiser l’eau. Quand on sait qu’en France, on en consomme 150 litres* (l’équivalent d’une baignoire) par jour, si chacun y est met du sien, goutte après goutte, les économies d’échelle ne peuvent être que conséquentes !

– Déjà, le principe de base anti-gaspi : toujours stopper l’eau quand on se savonne les mains ou quand on se lave les dents. Cela va sans dire, mais cela va mieux en le disant !

– Dans un même registre, l’idéal est d’équiper les robinets des éviers, des lavabos et des baignoires de mitigeurs thermostatiques qui permettent d’obtenir la température souhaitée plus rapidement. On peut également y ajouter des réducteurs (encore appelés « mousseurs ») qui limitent le débit tout en préservant le confort d’utilisation, sans oublier la fonction « stop douche » qui coupe l’eau tout en gardant momentanément la température désirée le temps de se savonner.

– Cela peut paraître étonnant, mais il vaut mieux laver sa vaisselle à la machine plutôt qu’à la main, la consommation d’eau est au final moins importante. Par contre, attendre que la machine soit bien pleine avant de lancer un programme… de préférence économique ! Si on ne possède pas de lave-vaisselle, tant pis, mais il faut veiller à ne pas laisser couler l’eau en permanence. Pour cela, l’utilisation de deux bacs, un pour le lavage, l’autre pour le rinçage, est recommandé.

– Depuis quelques années, je préfère utiliser des produits ménagers bio, qui polluent moins et rendent le traitement des eaux usées plus facile. Rappelez-vous, j’ai même testé le liquide vaisselle bio home made, avec succès. C’est très facile à faire, et la formule est rudement économique.

– Une petite astuce lorsqu’on rince ses légumes : le faire au-dessus d’une petite bassine et récupérer l’eau. Cette eau « recyclée » est parfaite pour arroser ses plantes !

– Côté salle de bains, il est préférable de prendre une douche plutôt qu’un bain, la différence de consommation d’eau est impressionnante : 10 litres à la minute pour la douche (encore moins si on utilise un réducteur de débit) au lieu de 150 litres pour un bain.

– Dans les toilettes, il ne faut pas hésiter à investir dans une chasse d’eau à 2 vitesses qui permet une évacuation partielle (5 litres au lieu de 10 litres). Et on peut économiser encore un peu plus si l’on met une bouteille d’eau (pleine) dans le réservoir. Sinon, mais tout le monde n’est peut-être pas prêt à le faire, chez nous, nous ne tirons pas systématiquement la chasse en cas de petit pipi. De même, petite anecdote amusante, une ONG brésilienne propose de faire pipi sous la douche pour sauver la planète… avez-vous déjà essayé ?

– En me baladant sur internet, j’ai trouvé une idée, qui n’est malheureusement pas réalisable partout, mais qui peut s’avérer intéressante si la configuration de vos toilettes le permet : il s’agir de raccorder l’évacuation du lave-main à la cuve des WC. Toute l’eau qui sert à se laver les mains va directement dans le réservoir de la chasse d’eau et permet d’économiser l’eau à chaque passage aux toilettes.

– Quoi qu’il en soit, il est important de vérifier régulièrement l’état de la tuyauterie pour repérer les éventuelles fuites. Et le cas échant, les réparer rapidement. Penser également à bien isoler le chauffe-eau et les tuyaux pour que l’eau chaude arrive plus vite.

– Si vous avez un jardin, ou beaucoup de plantes sur votre balcon, il est intéressant d’utiliser l’eau de pluie pour l’arrosage. On trouve un peu partout, et à des prix très raisonnables des citernes de récupération de toute taille à raccorder sur les gouttières.

– En été, il vaut mieux arroser le soir, juste avant la tombée de la nuit, pour éviter l’évaporation excessive. Et il est inutile de tondre la pelouse pendant les grosses chaleurs. De même, biner régulièrement la terre la rend plus meuble et facilite l’absorption de l’humidité de la nuit et de la rosée. On peut aussi pailler la terre, (la recouvrir de débris végétaux tels que compost, tontes de gazon, feuilles, écorces de bois…) pour réduire la température en surface et empêcher l’eau de rosée et d’arrosage de s’évaporer trop vite.

– Pour les plus motivés, on peut installer des cuves de récupération d’eau de pluie (enterrées ou hors-sol) et les relier au circuit d’eau destiné au lavage du corps et du linge. L’investissement est conséquent et les travaux restent importants, mais au final, les économies sont énormes !

– Pour finir avec tous ces petits conseils, une dernière pour la route : si je dois vraiment laver ma voiture, je le fais dans une station de lavage. Cela coûtera 60 litres d’eau au lieu de 200 litres au tuyau d’arrosage !

–> et vous, avez-vous d’autres astuces et conseils à me donner ?

(* les 150 litres d’eau par jour et par personne se répartissent de la façon suivante : 1% pour la boisson, 6% pour les repas, 13% pour l’entretien du linge, 21% dans les sanitaires, 40% pour la toilette, 11% pour la vaisselle et 8% en utilisations diverses)



14 thoughts on “Economiser l’eau, c’est facile !”

  • Bonjour,

    Nous entendons toujours le conseil qui consiste à priviléger la douche au bain. Mais il faudrait aussi rajouter qu’il n’est pas nécessaire non plus de prendre une douche tous les jours.

    Se laver au gant de toilette est souvent largement suffisant, et consomme moins d’un litre d’eau par personne pour se laver entièrement.
    Mais pour les cheveux et après le sport : vive la douche!

    L’utilisation d’un savon plutôt que d’un gel douche permet aussi de réduire la consommation d’eau lors de la phase de production. Et on évite ainsi plus facilement les composants chimiques(regardez la liste des composants d’un gel douche, en moyenne 40, contre celle d’un savon!!!)

  • Merci pour toutes ces astuces!
    J’en ai une aussi!
    Lors de la douche, en attendant que l’eau chauffe, on peut récupérer l’eau froide dans un contenant divers et l’utiliser à d’autre fins (vaisselle, arrosage de plantes etc…)

  • Bonjour,

    Je suis d’accord et partisane de l’ensemble de vos remarques mais j’ai juste un petit commentaire par rapport à la phrase suivante :
    On peut également y ajouter des réducteurs (encore appelés “mousseurs”) qui limitent le débit tout en préservant le confort d’utilisation

    Pour remplir une casserole d’1l d’eau, il faudra toujours 1l d’eau avec ou sans « mousseurs » aussi je pense sincèrement que cette dépense est totalement inutile sauf pour enrichir ceux qui les vendent.

    Bonne journée

  • Pour laver la voiture, on peut aussi remplir un seau de quelques dizaines de litres et s’y tenir!
    Laver la vaisselle à la main n’utilise pas d’électricité et ne consomme pas beaucoup d’eau si on la lave tout de suite (les aliments ne sont pas trop collés).

  • il parait que l’on peut adapter un petit chauffe eau instantanné juste sous l’évier pour avoir de l’eau chaude dès l’ouverture du robinet. Plus besoin de laisser couler l’eau pour en avoir de la chaude !! j’ai vu ce système à la télévision, ilsemblerait qu’il ne coute pas tés cher et permet de faire de grosse économies d’eau !! je vais me mettre à sa recherche.

  • Estelle, Shanice, Sandrine et Aurore, merci pour vos conseils supplémentaires !

    Claire, pour remplir une casserole, effectivement, on est bien d’accord, il faudra toujours 1L, mousseur ou pas. Mais une douche de 5 minutes consommera moins d’eau avec un mousseur que sans ! Et si le confort d’utilisation est maintenu avec un mousseur, il n’y a pas de raison que la douche dure plus longtemps, on économise donc bel et bien de l’eau…

  • Bonjour,

    Merci pour la récap.
    J’y ajouterais que le seau d’eau froide obtenu avant la douche chaude peut aussi servir à tirer la chasse, et également que l’on peut aussi se fabriquer facilement des toilettes sèches, à utiliser dans toute la maison (sans aucun besoin d’un raccord quelconque), à condition d’avoir un jardin pour le composteur. Voir sur le site eautarcie.com pour plus d’info…
    Julie

  • Chez nous, l’astuce c’est de récupérer l’eau du bain de bébé pour remplir le seau à couches lavables ! Une petite économie mais économie quand même !!

  • je pense qu’il vaut mieux en été arroser son jardin très tôt le matin, car le soir la terre a tellement chauffé que l’eau s’évapore trop vite…

  • On peut aussi mettre un sablier ou autre minuteur dans la douche (comme celui proposé par WWF) pour se motiver à rester moins de temps sous la douche. On l’a fait chez nous et on a réduit nos douches à 5 minutes top chrono, temps de chauffage de l’eau inclus!

  • pour limiter le temps et la quantité d’eau de la douche utilisez un gant pour vous laver :vous le mouillez ,vous savonnez (les gels douches moussent trop et nécessitent plus de rinçages )et seulement vous rincez avec la douche 😉
    ou pour les plus courageux se rincer les cheveux avec l’eau récupérée (avec un peu de vinaigre ) lors de l’attente d’eau chaude ,brillance garantie 🙂
    reste à convaincre les enfants ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *