Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Étiquette : vacances

Le portage d’appoint

Légers et peu encombrants, les porte-bébés d’appoint se glissent dans votre sac et vous dépannent dans les moments où vous avez besoin de porter son enfant de manière rapide et pour de courtes durées : sur de petits trajets, pour vous éviter de le porter […]

☀ Suggestions pour voyager zen avec ses enfants ☀

Les vacances sont là ! Le soleil est déjà au rendez-vous et le départ approche pour beaucoup d’entre vous !
Si vous voyagez avec des enfants, il est important de penser à tout pour éviter des tensions ou énervements inutiles durant le voyage. Quelque soit votre […]

☀ Bébé en vacances ☀

☀ Bébé en vacances ☀

La plage, le parc, la piscine, la montagne, les châteaux de sable, le vélo, les balades…! Autant d’activités dont vous avez peut-être pu profiter cet été avec vos petits !
Et chez Bébé au Naturel, on est curieux de voir tout ça ☀

Vous avez fait plein de photos, non ?!

Bébé à la plage
Alors, partagez une photo de votre bambin en vacances et envoyez vos photos par mail sur contact@bebe-au-naturel.com

La photo élue sera mise à l’honneur sur le mur Facebook et sur le Blog de Bébé au Naturel !

Vous avez jusqu’au 8 septembre pour participer !

On pique-nique au soleil, et vous ?!

Pour conjurer le sort de ces dernières semaines qui ont été bien maussades pour tout le monde, et se mettre enfin dans une ambiance estivale, on a envie de vous parler… de pique-nique !! Quel bonheur de se retrouver dans un petit coin de nature […]

4ème Journée Mondiale du Tourisme Responsable

L’été approche à grand pas, et par là même, les vacances… Moment privilégié entre tous pour se retrouver en famille, s’évader du quotidien et pourquoi pas se dépayser complètement en découvrant de nouveaux horizons ?

Et si on compensait « carbone » ?

Les vacances sont particulièrement propices aux déplacements et donc aux pollutions en tout genre. Que ce soit en voiture, en train, en bus, en avion, en bateau, nos trajets rejettent du dioxyde de carbone, augmentant l’effet de serre, et entraînant, peu à peu, le réchauffement climatique de notre planète. Pourtant, il n’est pas forcément possible de partir à pieds, ou en vélo ! Alors que faire ? Rester chez soi ? Ou agir pour le mieux ?

On peut déjà privilégier les transports les moins polluants, comme le train, par exemple. Ne pas oublier que plus une voiture comporte de passagers, et plus le transport sera rentabilisé, à tous les niveaux. L’avion est à utiliser avec modération : il rejette environ 16% de dioxyde de carbone de plus par passager qu’une voiture. Les bateaux (à moteur) consomment non seulement beaucoup de carburant, mais en rejettent également directement dans l’eau.

Il existe un autre moyen de limiter les dégats : compenser ses trajets en carbone ! Pour cela, c’est très simple, le programme responsable et solidaire, à but non lucratif, Action Carbone propose aux entreprises, aux institutions et aux particuliers d’agir par la réduction et la compensation de leurs émissions de gaz à effet de serre en finançant des projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, portés par des ONG dans les pays du Sud, facilitant l’accès à l’énergie propre à ceux qui n’en ont pas de manière satisfaisante et pour lutter ensemble contre le changement climatique. Sur le site, vous pouvez calculer le coût en carbone de chacun de vos déplacements (mais aussi le coût carbone de la vie courante), et ensuite reverser la somme correspondante,dont une partie est déductible des impôts, au programme : c’est la compensation volontaire.

Leur action, ainsi que l’utilisation des fonds, est transparente. Les projets répondent à une charte très précise et sont régulièrement contrôlés, en amont et en aval de leur réalisation (vous pouvez lire à ce sujet la FAQ, très bien faite).

action carbone

Par exemple, mes dernières vacances à New York (avec escale à Madrid) ont couté, rien qu’en transport aérien, la « bagatelle » de 2994 kgs de CO2 ! Soit 1,6 fois ce que la terre peut supporter, par an et par habitant, pour stopper l’accroissement de l’effet de serre. En monnaie sonnante et trébuchante, cela revient à 59,88€, à peine 8% du prix de mon billet d’avion. Absolument édifiant, je trouve…

Calculez votre émission de gazs à effet de serre sur le site actioncarbone.org :

actioncarbone1