Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Halte aux jouets sexistes

Halte aux jouets sexistes

Baby girl

Enfant, je devais voir autant de copains garçons que d’amies filles… je me souviens avec émotion de mon jouet de maternelle favori, une petite voiture en métal de couleur kaki qui ne me quittait pas, et avec laquelle je jouais des heures avec mon petit voisin. A côté de ça, j’avais quelques légo, des playmobiles… et des poupées, bien-sûr ! Quand mes petits frères sont nés, j’étais trop grande pour leur piquer leurs jouets, mais si cela n’avait pas été le cas, je suis sûre que je me serais régalée avec leur panoplie de jeux dits « pour les garçons » autant qu’avec mes jeux estampillés 100% filles.

Quand mes enfants sont nés (une fille et deux garçons), je ne me suis pas posé la question de savoir si tel ou tel jouet était réservé à un garçon ou à une fille. Au départ, les jouets sont de toute façon plutôt mixtes. C’est mon petit garçon qui a demandé « un bébé » comme sa grande sœur pour Noël. Il n’avait même pas deux ans et j’étais particulièrement ravie de lui en offrir un. Mon troisième enfant, un garçon, a aussi voulu une poupée rien que pour lui, après avoir chipé celles de ses aînés. Tout mon petit monde partage et mélange allègrement tous les types de jouets, en fait.

Une amie me racontait l’autre jour que le jeu préféré de son fils était un aspirateur en plastique. Elle l’avait pourtant trouvé… au rayon filles !

Voilà une chose qui me gêne vraiment: dans certains magasins, il y a des rayons « pour garçons » et « pour filles », dûment identifiés comme tels, à grand renfort de couleur bleue pour les uns, et de couleur rose pour les autres. Comme si un garçon ne pouvait pas jouer à la poupée (et en posséder une), et comme si les filles ne pouvaient pas s’éclater avec des petites voitures, un ballon, une perceuse ! Bonjour le conditionnement idiot (et profondément sexiste !)

Pourtant, les jouets en eux-même ne sont pas sexistes, mais le fait de proposer ou d’offrir exclusivement tel type de jeu pour tel sexe l’est indéniablement. Des associations féministes dénoncent régulièrement ce phénomène, comme Mix-Cité qui propose cette année de signaler le partage sexiste des jeux et jouets à la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) afin que les magasins qui pratiquent ce cataloguage soient sanctionnés.

Voilà entre autre ce que j’apprécie sur le site Jouet au Naturel : les jeux et jouets sont classés par âge, par type d’activité (s’éveiller, créer, construire, imaginer, jouer ensemble, jouer en plein air…) mais pas en fonction du sexe de l’enfant. C’est un état d’esprit qui me plaît et que je ne retrouve malheureusement pas partout. Dommage, non ?

Pour finir, qu’est-ce que nous allons offrir à nos enfants à Noël ? Eh bien, des vélos pour les deux plus grands, et une trottinette pour le petit dernier. Ni rose, ni à paillettes, et encore moins avec des Batmans collés sur le garde-boue arrière !



6 thoughts on “Halte aux jouets sexistes”

  • Un post très juste, je suis bien d’accord!!! Récemment mon fils, 28 mois, a eu sa période bébé ^^ Tous les deux trois jours une nouvelle poupée de sa soeur (dont celle que je lui avais confectionnée en tissu bio)devenait son bébé et il la portait avec douceur,l’installait à ses côtés sur la chaise haute, etc. Ma seule réaction : de l’attendrissement!

  • ouf! je pensais que plus personne ne s’indignait de trouver partout sur les catalogues et dans les magasins « pour filles » »pour garçons »:une régression!
    Ayant enseigné plus de 30 ans en maternelle j’ai toujours lutté contre cette distinction (en particulier dans les coins jeux)mais il fallait expliquer sans cesse aux parents

  • je connaissais un petit garçon de 4 ans qui avait demandé une cuisinière (pour filles) pour Noël, ses parents lui ont offert et il a joué avec longtemps, comme quoi…

  • Les stéréotypes ont la vie dure. D’autant plus qu’ils sont inculqués et intégrés dès le plus jeune âge. C’est insuportable de voir des parents refuser un jouet à un garcon parce que c’est estampillé fille. Le travail de Mix-Cité à cet égard est remarquable.

  • Pensez aussi au fait qu’il y est plus de chefs cuisiniers hommes que femmes (c’est mon impression en tout cas). Et de nos jours, beaucoup de femmes sont bien plus bricoleuses que les hommes (je le constate de plus en plus souvent autour de moi…) Des exemples comme ça il y en a à la pelle! Alors une cuisinière pour une petit garçon et des outils pour une petite fille…
    Et l’histoire des poupées, je vois pas ce qu’il peut y avoir de bizarre là dedans. Les bébés ont les fait pas seules, il y a des pères autant que des mères! alors pourquoi empécher à un petit garçon de jouer à la poupée?! ^^
    Perso, ça ne me dérange absolument pas cette mixité!!! Et je confirme que ce qui me dérange le plus c’est justement ce fameux « sexisme ». Tout ça pour dire : je suis super d’accord avec vous tous(tes)!

Laisser un commentaire