Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Le retour du goûter tradi !

 

Le goûter a le vent en poupe ! Il n’est plus uniquement réservé aux enfants, les trentenaires et plus s’y (re)mettent avec délectation.

Régression  bobo, nostalgie des petites douceurs de l’après-midi, retour aux « vraies » valeurs, ou tendance durable ? Difficile à dire. En tout cas, une chose est sûre, on ne peut plus échapper au retour du goûter pour les petits et les grands, il s’affiche désormais fièrement sur les blogs, dans la presse, à la télé.

toast with apricot jam and butter close up shoot

Moi même je fais partie des « goûter addict », car depuis que j’ai des enfants, la collation de l’après-midi est devenue incontournable. En même temps, comment résister quand je vois mes petits dévorer leurs carrés de chocolat avec du pain frais, mordre à pleines dents dans une belle tranche de brioche moelleuse, croquer dans un fruit bien mûr ? Impossible d’assister à ce réjouissant spectacle sans y succomber à mon tour…

Et puis, en dehors de toute considération purement gastronomique, il ne faut pas oublier qu’à tout âge,  le goûter est un des repas importants de la journée, et qu’il ne faut pas le négliger. Ce quatrième repas assure un meilleur équilibre alimentaire en répartissant harmonieusement les apports en vitamines et minéraux sur la journée. De plus, le « quatre-heures » permet d’éviter le grignotage intempestif, mauvais pour la santé… et pour la ligne !

Pas question pour autant de se gaver de sucreries… les nutritionnistes recommandent que le goûter couvre 10 à 15% des besoins nutritionnels de la journée, pas plus. Voici donc quelques petits conseils pour un bon goûter nutritionnellement et gustativement parlant :

– privilégier des produits sains, et simples : c’est tout bête, mais moins ils sont transformés, meilleurs ils sont. Quelques carrés de chocolat pur beurre de cacao, du pain bio et/ou complet, de la confiture, un fruit, un verre de lait, un yaourt, un morceau de fromage…sont parfaits pour caler les estomacs les plus exigeants.

Des biscuits, des gâteaux faits maison ? Pourquoi pas, de temps en temps c’est délicieux. Mais attention aux pâtisseries industrielles, aux viennoiseries, qui regorgent d’acides gras saturés, de matières grasse végétales hydrogénées, de « faux » sucre (lactose, fructose), et même parfois de conservateurs. Je suis toujours effarée en lisant les étiquettes du nombre de cochonneries planquées dans les produits de consommation courante.

– éviter les produits suremballés : les emballages individuels, présentés comme pratiques, sont terriblement polluants. Pensez aux grands conditionnements, vous pouvez facilement fractionner et transvaser leur contenu dans de petites boîtes hermétiques si vous vous déplacez. Idem pour l’eau ou toute autre boisson : halte aux bouteilles en plastique jetables, vive les gourdes réutilisables !

ne pas goûter trop tard, pour garder de l’apétit pour le repas du soir, manger dans le calme, et surtout… dé-gus-ter. Le goûter est le repas préféré des enfants, mais aussi des grands, alors profitons-en !!



1 thought on “Le retour du goûter tradi !”

  • Ma femme a vu un reportage récemment, une diététicienne parlait de plusieurs produits du commun des enfants dont une pompote et un brioche au lait emballée.

    La gourde de fruit apporte serte la dose de fruits à nos enfants mais dans la même veine une trop grande dose de sucre. Le fruits frais et donc à préférer lorsqu’on le peut.

    La brioche au lait emballée est une horreur pure. Elle est faite en sorte que l’enfant n’est pas calé et en redemande encore. Les nutriments ne sont pas gardés dans le corps. On en donne donc plus pour que notre bambin n’a plus faim, mais forcément, on consomme plus aussi.

    A préférer donc la tartine de pain beurrée avec du chocolat ou autre.

    Depuis, on tente de changer les habitudes de nos bambins pour leur goûtés. Ca marche assez bien, le plus grand a même réclamé de lui-même des tartines ! Il c’est mit aux biscuits bio et gauffres au meil bio aussi. Comme quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *