Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

L’allaitement longue durée

 

J’ai allaité mes 3 enfants avec le plus grand bonheur. Si l’allaitement de mes deux plus grands n’a pas résisté longtemps à la reprise du travail, (en grande partie par manque d’information mais aussi de conditions de travail adaptées, comme je le regrette après coup !), mon petit dernier a largement profité du confort de mon congé parental, buvant le lait à sa source durant un peu plus de 15 mois.

fotolia_605453

Je n’avais pas prémédité cet allaitement long, au départ je voulais juste allaiter exclusivement pendant 6 mois, jusqu’à la diversification. Mais au final, passé le fameux cap des 6 mois, l’allaitement nous convenant parfaitement à tous les 2, j’ai décidé de continuer, en laissant faire la nature !

Mon bébé s’est sevré de lui-même, au moment de l’apprentissage de la marche : beaucoup de nouvelles choses à découvrir, de l’enthousiasme à revendre, et pas assez de patience pour les tétées câlin du matin et du soir. C’est avec beaucoup d’émotion et une pointe de regret que je l’ai vu abandonner petit à petit le sein, piochant avec avidité et gourmandise dans son assiette. Une page était tournée…

Pourtant, que n’ai-je entendu passés les 6 mois « réglementaires » d’allaitement exclusif !

« Tu l’allaites encore ? Mais qu’est-ce qu’il mange ?  » (rien, il dépérit d’ailleurs, il n’y a qu’à voir ses bonnes joues rebondies !)

« Tu es sûre que tu as assez de lait ? » (heu, oui, ça va, merci)

« Tu n’as pas peur qu’il soit trop couvé ? Ca promet de belles séances chez le psy, ça plus tard ! » (promis, s’il tète encore à 18 ans, je consulterai)

Et le plus étonnant de tous :: « Ohlala, mais quel courage ! »

Etonnant, car à part le premier mois d’allaitement qui a été un peu difficile à mettre en place pour chacun de mes enfants, une fois ce cap dépassé, l’allaitement, quel confort, quel simplicité ! Le lait est toujours prêt, en quantité suffisante, à la bonne température, il suffit de soulever son tshirt. Pas besoin de se trimballer des boîtes et des boîtes de lait en poudre, ni des bouteilles d’eau. Aucune crainte de pénurie en fin de week-end au beau milieu de nulle part. On peut allaiter partout, en toute discrétion. Sans parler de la stérilisation fastidieuse de tous les ustensiles nécessaires à la préparation d’un biberon.

Sérieux, a-t-on inventé plus pratique que l’allaitement ?

Les montées de lait, les soutien-gorges qui explosent et qui fuient, OK, c’est embêtant les premiers mois, mais ça ne dure pas. Je dirais même que ces petits ennuis s’estompent vers 3-4 mois, lorsqu’habituellement on reprend le travail et qu’on arrête d’allaiter. Quel dommage, après ça roule tout seul et on ne garde que les côtés positifs !

Je ne reviendrai pas sur les bénéfices de l’allaitement sur la santé des bébés… j’ai pu le constater par moi-même, mon petit dernier a une santé de fer et à part lors des séances obligatoires de vaccination, notre pédiatre ne l’a pas vu bien souvent les 2 premières années de sa vie.

Bref, sans vouloir me transformer en passionaria de l’allaitement, qui est avant tout un choix personnel, j’ai pris un malin plaisir à démonter autour de moi quelques idées reçues, en mettant particulièrement en avant la simplicité de la « méthode »… et évidemment le bien-être de mon bébé ainsi que le mien !

Pour en savoir plus sur l’allaitement… et l’allaitement longue durée :

– La Leche League : http://www.lllfrance.org

– La COFAM ( Coordination Française pour l’Allaitement Maternel) : http://www.coordination-allaitement.org

Incoming search terms:

  • allaitement
  • allaitement longue durée
  • allaitement tardif
  • allaitement long
  • allaitement prolongé
  • lallaitement
  • allaitement maternel longue durée
  • l\allaitement
  • allaitement gros seins
  • gros seins qui allaite


30 thoughts on “L’allaitement longue durée”

  • Bonjour !

    j’ai allaité ma fille jusqu’à ses quasi 9 mois, et ce fut un réel plaisir ! L’allaitement est super pratique et très bon pour le bébé tout le monde le dit! Ma fille n est jamais tombée malade et pourtant elle est née en hiver et nous avions des températures proches des -15/-20 C dehors.Je précise que je la sortais tous les jours pour une ballade.

    En voyage, je voyais des mamans se stresser pour trouver un endroit pour chauffer le biberon quand ce n était pas pour trouver de l’eau en bouteille ou des boites de lait…etc… bref, moi je restais super zen avec ma petite dans mes bras que j allaitais tranquillement et discrètement….

    Je ne me suis jamais dit  » il faut que je tienne jusqu’à’ …c’est venu comme ca » non, j’ai aimé le faire surtout pour mon bébé mais aussi il faut l’avouer car c’était bien pratique !!! Et moi aussi je raconte aux mamans qui me disent » j’ai arrêté car j’avais trop de lait, ça débordais.etc… ou bien car la tétée était trop longue » je réponds que c est en effet normal et que le corps se régule tout seul et ces débordements s’arrêtent très vite après! De plus il est plus rapide d’allaiter que de donner la tétée surtout après les 2 ou 3 premiers mois contrairement aux idées reçues! Ma fille tétait en 15 min chrono max ! et en plus pas de vaisselle a faire! pas de bib a nettoyer ou à stériliser etc…Le bébé boit plus et plus vite en tétant qu’en buvant le bib !

    J’encourage vivement les mamans à allaiter, et surtout à dépasser les craintes du genre : aurais je assez de lait ? Ma poitrine sera t elle déformée? Pas du tout ! Aucune conséquence!

  • j’allaite en ce moment mon petit garcon de 6 mois et je ne pense pas arreter de si tot! pendant ma grossesse je m’etais fixe une date butoire (entre 6 et 9 mois) mais ca n’a pas de sens… j’ai l’impression que mon lait est meilleur chaque jour. Mon fils a un petit dej au lait maternel et est bien rassasie pendant plus de 2h… je ne stresse jamais quand nous partons en promenade, je sais que je pourrai lui donner un casse-croute efficace!

  • quel bonheur de vous lire toutes!!!
    mon bb a bientot 16 mois, il ne marche pas encore seul mais se deplace aisement sur les fesses et avec les meubles…c’est vrai que les gens autour de nous ont de serieux prolm avec l »allaitement longue durée, entre reflexions et questions sans aucun sens!! entre celle aussi qui nous prennent pour de folle et nous maintiennent que cet allaitement n’est benefique que les 2 premiers mois, voir les 2 premiers jours avec le colostrum…. mon inquiétude etait de ne pas avoir de selles chaque jours, cela etant normal puisque le lait maternel ne laisse pas de residus, aprés en etre informé, je me suis detendue…et parle t-on des bienfait pour la maman aprés avoir passé 1 ans a allaitéer..non, pas assez et pourtant ils sont nombreux….
    au femmes qui nous disent »quel courage!!! » je leurs reponds » non, c’est un désir, il faut le vivre pour le savoir »
    un jour une maman m’a dit » moi, je n’allaiterai pas mon second enfant, j’ai allaité le premier jusque 2 mois,je sais ce que c’est, je peux en parler…..n’en ,je ne le crois pas!!!!! par contre, les papas rafolent de ces mamans allaitentes…..Ils trouvent cela beau et c’est vrai.
    allez bonne continuation a toutes et bonnes vacances..

  • quel bonheur de vous lire toutes!!!
    mon bb a bientot 16 mois, il ne marche pas encore seul mais se deplace aisement sur les fesses et avec les meubles…c’est vrai que les gens autour de nous ont de serieux prolm avec l’allaitement longue durée, entre reflexions et questions sans aucun sens!! entre celle aussi qui nous prennent pour des folle et nous maintiennent que cet allaitement n’est benefique que les 2 premiers mois, voir les 2 premiers jours avec le colostrum…. mon inquiétude etait de ne pas avoir de selles chaque jours, cela etant normal puisque le lait maternel ne laisse pas de residus, aprés en etre informé, je me suis detendue…et parle t-on des bienfait pour la maman aprés avoir passé 1 ans a allaitéer..non, pas assez et pourtant ils sont nombreux….
    au femmes qui nous disent »quel courage!!! » je leurs reponds » non, c’est un désir, il faut le vivre pour le savoir »
    un jour une maman m’a dit » moi, je n’allaiterai pas mon second enfant, j’ai allaité le premier jusque 2 mois,je sais ce que c’est, je peux en parler….. » n’en ,je ne le crois pas!!!!! par contre, les papas rafolent de ces mamans allaitantes…..Ils trouvent cela beau et c’est vrai.
    allez bonne continuation a toutes et bonnes vacances..

  • Bonjour,

    J’ai allaité ma fille 30 mois.
    Bien sûr, elle mangeait ses repas habituels, et c’était en complément.
    Elle y a pris un réel plaisir, et aujourd’hui, nous sommes très complices et très proches.
    Elle a 8 ans et je suis enceinte de 3 mois.
    J’appréhende un peu d’allaiter encore aussi longtemps, je pense que je serais plus « raisonnable »…, enfin, on verra 🙂
    A l’heure où notre société moderne bascule dans une série de maladies inconnues, je suis persuadée que l’allaitement maternel est un rempart à toutes formes de sensibilité à ces maux. D’ailleurs, les comparaisons sont faciles entre les enfants qui ont allaité et les autres…
    Allez les futures mamans, bon courage.

  • Bonjour,
    J’allaite encore ma fille de 15 mois et mon fils… de 3 ans! Il est certain que je ne le dis pas à tout mon entourage pour éviter les remarques idiotes. La palme d’or va à « t’as pas peur qu’il devienne homo?! » Alors bravo… J’ai continué à allaiter mon fils durant la grossesse même s’il y avait très peu de lait à ce moment. Mais quel bonheur il a eu lors de la montée de lait après l’accouchement!!! Et la complicité que mes enfants ont rapidement développée à faire la tétée ensemble. Ils aiment bien venir s’assoeir tous les 2, chacun de leur côté faire la tétée. C’est un grand moment de tendresse. Je ne crois pas que les priver de lait maternel et de tendresse pour leur donner du lait de vache froid soit meilleur pour leur santé. Les mamans qui veulent allaiter longtemps ne doivent laisser personne s’en mêler. Au besoin, ne pas dire qu’on allaite longtemps évite des discussions ennuyantes.

  • Bravo a toutes ces (jolies) mamans…
    j’allaite ma fille de 8 mois et demi et c’est effectivement un réel plaisir, après un petit cap de fatigue, ça passe tout seul et la praticité est telle qu’on a effectivement qu’à décrocher la bretelle… étant sous les tropiques, je trouve que c’est très pratique notamment pour l’adaptation à la chaleur extrême, bébé boit quand il a soif et apprend vite a vivre au chaud et à s’adapter… et quant aux transferts en avion, les doigts dans le nez ! pas de pleurs, des câlins et tout le monde est content dans l’avion « on ne l’a pas entendue, elle est adorable » … et oui et surtout rassurée, avec une maman disponible et qui la nourrit encore.Les déménagements en sont d’autant plus simple également.
    Etant diététicienne je m’étais aussi fixé les 6 mois réglementaires et je continue car ça nous convient encore a toutes les 2 et il n’y apas de raison d’arrêter. Aujourd’hui avec des repas diversifiés, les tétées sont hydratantes et câlines, c’est agréable, mais effectivement les remarques vont bon train « t’arrêtes quand ? », on verra … c’est vrai que je ne dirai probablement pas a tout le monde la durée réelle de l’allaitement… mais ce qui importe c’est bébé et moi, et papa est ravi aussi pour la beauté du geste et pour le côté pratique !
    bon été en métropole !
    S

  • Bonjour et bravo à toutes les mamans qui allaitent !
    J’ai moi aussi allaité mon petit garçon pendant presque…3 ans et demi. Comme plusieurs mamans sur ce blog, je pensais allaiter jusqu’à 6 mois et, au départ, je l’ai surtout fait car je voulais vraiment donner le meilleur à mon bébé. J’ai eu quelques moments de découragement où j’étais vraiment très fatiguée mais je conserve un merveilleux souvenir de cette période. Le temps a passé et j’ai continué à allaiter 1 an, 2 ans, 3ans…C’était devenu quelque chose de tellement naturel. J’ai eu la chance de pouvoir prendre un congé parental total jusqu’aux 18 mois de mon enfant, mais j’ai continué à l’allaiter tout en travaillant à temps partiel. La « machine humaine » est formidable et ma production de lait s’est régulée toute seule. Avec mon ami, nous avons aussi pratiqué le portage et le cododo et je peux vous dire que notre petit garçon est très épanoui, très autonome et plein de confiance dans la vie ; pour ma part, je suis persuadée que l’allaitement y a contribué.
    Il ne faut pas oublier non plus que cela est aussi très bénéfique pour la maman. Plus elle allaite longtemps, plus elle est protégée du cancer du sein et de l’utérus. Bref, il n’y a aucune raison à ne pas allaiter si on a envie de le faire et j’encourage vivement toutes les futures mamans.
    Aujourd’hui, j’attends mon deuxième bébé pour septembre et l’allaitement est pour moi une évidence. Je ne pense pas toutefois que je l’allaiterai aussi longtemps car je vais avoir 43 ans ; j’espère que le bébé se sèvra de lui-même vers ses 2 ans. Mais pour rien au monde je n’envisage de lui donner le biberon. J’espère avoir autant de complicité et de bonheur avec ce deuxième bébé qu’avec le premier car pour moi, la relation qui s’est créée avec le premier est quelque chose d’irremplaçable et d’inestimable qui, peut-être, fera qu’un jour tous ces bébés allaités aborderont le monde sous un nouvel angle et arriveront à faire changer les choses.
    Bonne continuation à toutes les mamans allaitantes.

  • Bonsoir à toutes,je suis ravie de découvrir tant de témoignages de bonheur,partage et d’amour partagés avec bébé. Actuellement,j’allaite mon fils agé de six mois et je ne compte pas m’arrèter de suite malgré toutes les critiques quotidiennes de proches ou autres..C’est incroyable les idées reçues et erronées dont est étiqueté l’allaitement maternel, pourtant si simple et surtout si efficace.J’avais connu des prémisces lorsque j’ai allaité ma fille ,il y a déjà huit ans et je me suis aperçue que malheureusement les critiques fusaient toujours autant aujourd’hui. Peu importe,comme vous toutes, je m’accroche et me complet dans cette relation unique de tendresse avec bébé et tant pis pour les mauvaises langues, que je n’oublie pourtant pas de réprimander…Notamment gràce à l’évolution corporel de mon fils qui est au-delà de la courbe de croissance normale pour son àge et donc j’insiste sur ce point entre autres lorsque j’entends dire des absurdités au sujet de l’allaitement et de l’exclusivité des six premiers mois! Eh!oui, l’allaitement est nutritif et reste le meilleur apport que l’on puisse apporter à son enfant et sans oublier les différentes immunités qu’il apporte à la santé de bébé(Je travaille en médecine donc je sais un petit peu de quoi je parle). Bref,je vous dis bravo à toutes car ètre mère n’est pas simple tous les jours mais c’est le plus beau « métier » au monde et surtout lorsque l’on a la chance d’allaiter son enfant, cela confère des souvenirs uniques et précieux avec bébé ,qui nous font vite balayer les mauvaises langues si avides et maladroites. Bon courage à vous et très bonne continuation!!!!

  • J’allaite ma fille de 3 mois et… sa grande soeur de 24 mois ! Et quel bonheur. J’espérais allaiter au moisn un mois ma première fille. Et puis en reprenant le travail, je n’avais pas le coeur de lui donner autre chose que mon lait.
    J’ai été étonnée de tomber enceinte alors qu’elle avait 13 mois, que je l’allaitais environ 6 fois par jour. Etonnée mais ravie !
    J’ai cru que ma fille âinée sesèvrrait alors progressivement pendant la grossesse… pas du tout ! Et aujourd’hui, de voir mes deux filles si heureuses et déjà si complices, en parfaite santé : je n’aurais jamais cru cela possible.
    Je suis ravie de lire ici que je ne suis pas la seule. Evidemment, dans notre entourage, les gens sont parfois choqués que j’allaite l’aînée. Mais mon mari dit « nous allaitons » !!!

  • Bonjour ! Un grand merci déjà pour tous ces témoignages très encourageants. Nous attendons notre premier enfant pour fin septembre-début octobre. Nous avons choisi, avec mon mari, d’allaiter tout en évitant, si possible, le biberon. Mais sur ce point, nous ne savons pas vraiment encore comment il faut s’y prendre surtout quand je devrai reprendre le travail. Pourriez-vous me dire comment vous vous êtes débrouillées ?

  • j’ai allaité pendant 9 mois ma fille qui finalement s’est intéressée au biberon (elle va à la crêche). le sevrage n’a donc pas été difficile pour elle. pour ma part j’ai l’impression que la reprise du boulot (à mi-temps certes) et un certain stress du genre « ça doit être possible d’allaiter au delà de 6 lmois » ne m’ont pas aidé. enceinte aujourd’hui de 3 mois, j’envisage pour la suite un congé parental. fini le stress… pour rien.

  • J’ai 4 enfants, la dernière a 18 mois, elle est toujours allaitée. Tous les 4 sont magnifiques et en bonne santé. Je dois dire que ma relation à l’allaitement a évolué au cours des « maternages ». Avant, je n’osais plus allaiter en public passé un certain âge du bébé, et puis, grâce à une meilleure confiance en moi, j’ai décidé d’être en paix avec moi-même. Résultats : aucun commentaire négatif à ce sujet, aucune remarque débile de qui que ce soit… Il faut dire que j’ai affûté mes arguments pour répondre aux éventuelles attaques de ceux qui n’y connaissent rien. Car à mon avis, c’est ceux qui sont le plus gênés par l’allaitement qui ont le plus de problème à régler.
    Pour celles qui ont peur de devoir se justifier d’avoir envie de faire bénéficier à leur bébé d’un tel bonheur, armez-vous de confiance en vous, chopez les bonnes adresses (leche league, par exemple), et n’oubliez pas que l’espèce humaine aurait disparu depuis des siècles si les mamans n’avaient pas écouté leur instinct en allaitant leurs enfants longtemps. En Afrique, en Asie, on a encore du bon sens, et les enfants sont pendus au sein de leur mère 2, 3 années, voire plus, sans que des commentaires stupides viennent les en empêcher.
    Bon courage à toutes celles (et à leur compagnon aussi !!!) qui veulent vivre ce bonheur-là.
    Non, les enfants qui tètent longtemps ne sont pas dégénérés ! J’en ai 4 qui en sont la preuve vivante…

  • Bonjour à tous,

    Je me sens moins seule en vous lisant. Mes enfants ont 16 mois et 3 ans et demi et sont allaités encore tous les deux.
    Je n’ai pas eu beaucoup de remarques négatives, mais elles ont été blessantes. J’ai souvent eu peur de mal faire. Mon dernier a souffert de RGO les 3 premiers mois et on m’a alors conseillé d’arrêter et de le passer au lait en poudre épaissit. Heureusement que je n’ai pas suivi ce conseil car en réalité ses RGO étaient dûs à une allergie au protéine de lait de vache (à travers mon lait!). Aussi je profite de ce post pour avertir les mamans qui allaite de ce cas possible.

    Vive l’allaitement long, pour le bonheur des mamans et de leurs enfants, faîtes en sorte que cela soit contagieux !

  • roooo ce que ca fait du bien de « rencontrer » d’autres « extraterrestres » lol

    pour ma part, c’est environs 3 ans d’allaitement par loustics et j’ai même allaité les 2 premiers en même temps pendant 9 mois.
    En fait, cela fait 8 ans que j’allaites non stop ou presque puisque j’ai eu une pause de 4 mois après mon second….là, ma petite dernière a 2 ans et demi et n’a visiblement aucune envie d’arréter…..

    Quant au courage qu’il faut parait’il avoir, en ce qui me concerne, lers courageux, ce sont les parents qui donnent le biberon…pfff quel boulot….

    à bientot!!

  • Eh oui, finalement nous sommes nombreuses à allaiter longtemps et en tandem. Je pensais allaiter ma fille 6 mois mais je n’étais pas certaine d’y arriver et finalement me voilà en train d’allaiter 2 bambins, une de 22 mois et un de 4 mois. Si vous m’auriez dit cela il y a quelques années, j’aurais rigolé. Je suis super fière et ne compte pas arrêter même lorsque je retournerai travailler.
    Mes loustics aiment tellement têter!!! Ce sont des vrais tétosaures! :-)))

    Vive les extra terrestres!

  • Bonjour,

    Je voudrais revenir sur une phrase dans le dernier paragraphe qui dit que l’allaitement est un choix personnel. Je suis d’accord mais j’irai plus loin en disant que c’est surtout un choix de couple car sans le soutien et l’accord du conjoint l’allaitement est souvent difficile. De mon côté je ne remercierai jamais assez mon cher et tendre de m’avoir soutenue, encouragée et réconfortée quand je commençais à baisser les bras face à la fatigue et l’énervement lors des premiers mois.Je me posais aussi toujours la même question : »Prend-t-elle assez ? » Et il trouvais toujours les mots pour rassurer.

    Du coup j’ai pu allaiter 3 mois à 100% et 3 mois en mixte. La fin de l’allaitement mixte est aussi une demande de sa part et j’ai accéder à sa requête.

    Alors c’est mon conseil : l’allaitement est un projet de couple même si c’est seulement Maman qui donne le sein.

    Bonne journée.

  • bonjour comme cela fait plaisir de ne plus se sentir seule !!!
    j’ allaite toujours ma fille de 22 mois et je peux vous assurer que des remarque on m en fait a longueur de journee et dans ma famille il y a meme qui on decider quand j arreterai d allaiter ma pitchoune car trop c trop bientot ma fille a 18 ans ira en boite avec moi et je l allaiterai encore !!!
    enfin bref j’avais perdu ce contac avec mon fils a cause d une maladie et ca nous avait enormement affecte la j’ai un moment privilegier avec ma fille et j aime ca car c encore un bebe elle aura tout le temps apres pour vivre sa vie lol!!!

  • Bonjour à toutes,
    Même si je suis face à un écran, je me sens moins seule depuis la lecture de vos témoignages. En effet, il y a une semaine j’ai vu coup sur coup mon gynéco et le pédiatre de mon fils de 10 mois. Après les félicitations des premiers mois sur ma décision d’allaiter, on m’a sermonné. Je n’en croyais pas mes oreilles, on me reprochait d’allaiter ENCORE!!!Mon fils devait apprendre la frustration que ça ne lui apportait rien et là je me suis dit que je devais être une mauvaise mère. A les entendre, c’est comme si j’étais la seule maman au monde à allaiter un enfant de cet âge. Mais je n’ai écouté que mon coeur et je ne vois pas pourquoi il faudrait arrêter parce que les 6 mois réglementaires sont dépassés. On voyage beaucoup et c’est vrai que c’est très pratique, ça ne me dérange pas d’allaiter en public, c’est devenu tellement naturel que je ne vois pas pourquoi je devrais me priver de cette complicité, ces regard tendres et câlins échangés. Mon fils se porte à merveille et je suis persuadée que son sevrage se fera au moment voulu, sans forcer les choses.
    Profitez de ce pur bonheur qu’est l’allaitement. Merci encore et à bientôt.

  • j’allaite ma fille de 29 mois et j’espere bien ne pas arrete tout ter tout de suite!!!! quel bonheur!!
    bien sur au debut on est un peu perdue, pas tres bien conseille en maternite, mais rapidement ca se met en place; apres le probleme c’est que une fois que tout est bien en route pour les bebes et les mamans, il y a la reprise du travail…
    et là dechirement??comment faire pour prolonge un peu de moment de complicite??
    dur dur pour avoir un conge supplementaire??
    j’ai cumule qq vacances et repris au 4mois et demi de ma fille
    je tire mon lait…. sur les toilettes!!! avec au passage qq reflexions de collegues!!
    tout ca est loin derriere!!
    ma fille n’a jamais etait malade!!!!
    elle est tres debrouillarde, epanouie…
    j’adore quand je rentre du travail et que ma fille saute dans mes bras met sa main dans mon decoltee pour demander la « gougoute »

    j’adore!!

  • Ma mère m’a allaité pendant deux moi, mais nous avons gardé un contact doux pendant plusieurs années, surtout au niveau des seins de ma mère, et aujourd’hui, elle est très fière de m’en parler

  • J’ai allaité ma première fille pendant 13 mois. Une fois que j’ai du reprendre le boulot (elle avait 3 mois), j’ai tenu à continuer d’allaiter. C’était super important pour moi alors j’ai mis tout en oeuvre pour que ça continue. Je l’allaitais le matin et le soir et entre temps je tirais mon lait pour qu’elle puisse l’avoir à la crêche. Un jour, alors que, comme d’habitude, je la prenais contre moi pour la tétée, elle m’a repoussé et m’a dit « Non ». C’est ainsi qu’elle s’est sevrée 🙁 à mon plus grand désespoir ! J’allaite en ce moment ma seconde fille. C’est un bonheur intense ! Malheureusement, trop de maman sont mal informées et arrêtent à cause des désagrément du début (crevasses, douleurs, pics de croissance avec bb très demandeur…), à cause de mauvais conseils de la famille ou des commentaires de certaines personnes. C’est dommage…c’est une expérience si merveilleuse sans compter les bienfaits pour la santé !

  • Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à pratiquer cet allaitement longue durée. Mon fils à 2ans et demi et on n’est pas près d’arrêter ce doux plaisir que l’on partage tous les deux « la tétée calin »!Je pensais allaiter jusqu’à la diversification mais je n’ai pas voulu le priver des bienfaits de l’allaitement et le plaisir que l’on en retirais tous les deux. les gens me regarde avec des gros yeux quand je leurs dit que j’allaite encore et ne peuvent s’empêcher de faire un commentaire déplacé. On ne peut comprendre que lorsque l’on vit cette merveilleuse expérience avec bébé, c’est que du bonheur !!!! alors à toutes les mamans faites comme vous le ressenter avec votre bébé n’écouté pas les commentaires débiles des personnes qui croivent tout savoirs, faite le au feeling.C’est rien que de l’AMOUR !!!!!

  • Vos témoignages me remontent le moral. Ma fille a tout juste trois mois et je passe par une période de doutes avec toutes les questions récurrentes du genre ai-je assez de lait? Grâce à tous vos commentaires je vais me reprendre et poursuivre mon projet d’allaiter ma fille le plus longtemps possible au sein exclusivement.
    Et je me boucherai les oreilles lorsque j’aurai des remarques et des questions désagréables.

  • Hello!
    Maman d’une poupée de 4 mois et demi, je suis vraiment heureuse de « vous trouver »!! Pour le coup, je suis plutôt bien entourée de mon noyau familial, en ce qui concerne l’allaitement, mais je vois arriver des remarques de la part d’autres proches qui semblent s’alarmer de la durée de celui-ci! Je me demandais déjà comment « cacher » mon allaitement après les 6 mois « réglementaires » de ma puce, mais finalement, ben ils n’auront qu’à faire avec!! LOL! J’arrive à une période où la fatigue se fait bien sentir, c’est vrai, parceque la nuit il faut bien se réveiller toutes les 3 heures, mais je me rendors de plus en plus vite, alors je vois bien que mon corps s’est bien adapté!! On part en vacances au soleil pour deux mois, juste nous deux, et là je pense que l’allaitement va juste être LA SUPER SOLUTION DE DÉBROUILLE!!
    En tout cas, je ne me vois plus arrêter (il faudra bien un jour, hein!!) et surtout pas donner de lait artificiel à ma fille! Elle va goûter les bons fruits et légumes du pays, mais je n’imagine même pas qu’on aie plus cette relation magique lors des tétées. Pour chaque nuit difficile (hé oui, parfois faut se lever tôt quand même!),la fatigue est balayée par ses grands sourires et ses yeux rieurs lors de la première tétée de la journée… Et ce lien qui se crée à ces moments là, j’aime me dire qu’il sera fort et durable dans le temps, et que plus les tétées dureront, plus il sera fort.

  • Bonjour à toutes

    Je vais rarement sur des forums parce que je n’y trouve jamais les informations (sérieuses) que j’attends et je ne m’y retrouve pas…
    Et puis, ici, tous vos messages m’ont permis de prendre (avec sérieux)du recul par rapport à tout ce que mon entourage peut sous-entendre en me voyant encore allaiter mon fils de 22 mois.
    Jamais, moi non plus,je n’aurais pensé allaiter au-delà des 6 mois et ça s’est fait tellement naturellement que nous en sommes arrivés à ces 22 mois de complicité sans nous en rendre compte, ou presque… Et,avec plaisir, facilité, amour…
    Mais, je me sens souvent mal parce que je sens ses remarques tues, des regards choqués, des propos comme quoi c’est incestueux, trop fusionnel… d’autant que je vis seule avec mon fils la semaine et que nous avons effectivement une relation très proche J’ai parfois la crainte, en effet, d’en faire un fils « à sa maman », de créer un lien « trop » fusionnel…
    Mon compagnon trouve très beau que je l’allaite encore et jamais cela ne nous a posé de problèmes dans notre sexualité mais, encore une fois, les discussion avec certaines de mes amies me questionnent sur le « est-il sain pour l’enfant de maintenir cette dépendance affective ? »

    Quoiqu’il en soit, l’allaitement est une merveille et j’ai eu plaisir à lire vos expériences et à y trouver un véritable échange de ce plaisir qui nous apporte tant à nous et à nos bambins.
    Merci

  • Bonjour,
    Que de merveilleux témoignages… Maman d’une petite chérie de 9 mois que j’allaite… Je ne peux que confirmer combien il est magnifique d’allaiter son bébé, de la complicité que cela engendre, de la satisfaction de faire ce pourquoi nous avons été créée et combien oui c’est pratique et évite les prises de tête de stérilisation de biberon, etc. Les désagréments que l’on peut rencontrer ne sont rien en comparaison à ce lien qui se tisse au fur et à mesure de l’avancement des petits bouts de choux… lien qu’aucune chose au monde ne peut remplacer… Après pour ce qui est du bénéfice pour l’enfant et la maman, il suffit de faire un minimum de recherches pour s’apercevoir que là non plus, il n’y a aucune comparaison possible…

  • J’aime bien votre humour !

    Il est vrai que les a priori concernant l’allaitement ont la vie dure. Mais faire à son rythme, et au rythme de votre enfant a été essentiel !

Laisser un commentaire