Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

J’ai testé pour vous… les ABC Biscuits, petits biscuits rigolos !

Le 28 mai 2009 par Morgane

Tartines, fruits, compotes, gâteaux maison, biscuits natures, aux fruits, au chocolat, madeleine, brioche…les idées goûter sont loin de manquer pour rassasier nos petites têtes blondes affamées !

Cette semaine, j’ai décidé de goûter aux ABC Biscuits de la marque Kalibio. Les mauvaises langues diront surement que c’est uniquement ma gourmandise qui a orienté mon choix (et j’avoue que ce serait mentir d’affirmer qu’elle ne l’a pas influencé !). Mais plus globalement, je souhaitais montrer aux mamans qu’il existe des encas pratique, tout simples et rigolos, à la fois éducatifs et ludiques… et aussi succulents et pour couronner le tout, issus de l’Agriculture Biologique.

biscuits

Les ABC Biscuits sont des petits gâteaux secs croquants en forme de lettres légèrement boursoufflées ! Leur goût est parfait : ni trop amer, ni trop sucré, point très important dans le choix de la nourriture que nous donnons à nos enfants. Il est bon de ne pas les habituer à des aliments gorgés de sucre, gros point faible généralement constaté des biscuits traditionnels.

Ils croquent sous la dent, puis fondent dans la bouche, libérant avec discrétion leur petit goût vanillé très agréable.

Gourmands et ludiques à la fois, avant de les déguster, les enfants peuvent jouer avec les lettres qu’ils forment, pour construire des mots, écrire leur prénom, celui de maman, le nom de leur couleur préférée ou de leur doudou fétiche !

(Lire la suite…)

La grève du troisième ventre

Le 27 mai 2009 par Céline

j'attends ta venue

Le mois dernier, lors d’un colloque de la revue de la décroissance Entropia, à Paris, le député des Verts Yves Cochet a tenu des propos surprenants qui n’en finissent plus de faire polémique sur la toile :

Selon lui, un enfant européen ayant «un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York», il faudrait faire voter une directive baptisée «grève du troisième ventre» qui inverserait l’échelle des prestations familiales.

En d’autres termes, dissuader financièrement les familles qui envisageraient de concevoir un trop-plein d’enfants. «Aujourd’hui, plus on a d’enfants, plus on touche. Je propose qu’une famille continue de percevoir des aides pour les deux premiers enfants, mais que ces aides diminuent sensiblement à partir du troisième», a déclaré le député devant les 150 participants des milieux écologistes et altermondialistes.
(source Libération)

Comme un grand nombre de personnes, je suis choquée de lire de tels propos. Au delà de l’effet d’annonce, exercice dans lequel nos politiciens excellent, cette « solution » aussi radicale que simpliste et discriminante me paraît dangereuse. En dehors de toute considération démographique (le renouvellement de la population n’est-il pas assuré à partir d’un taux de fécondité de 2,1 enfants par femme en âge d’avoir des enfants ?), cette « grève du troisième ventre » a des relents de politique de l’enfant unique franchement nauséabonds. D’ailleurs, pourquoi un troisième enfant polluerait-il plus que le second ? Que le premier ? Il faudra que M. Yves Cochet m’explique.

(Lire la suite…)

J’ai testé pour vous … Épil’Oubli, le lait anti-repousse du poil !

Le 21 mai 2009 par Morgane

Pour tout vous avouer, j’avais du mal à y croire : un lait corporel qui promet de retarder la repousse du poil, pour nous éviter de subir à fréquence trop élevée le supplice de l’épilation…il fallait que j’essaie !

Si le lait Épil’Oubli n’a pas totalement révolutionné ma vie (il ne faudrait quand même pas exagérer ! ), il est parvenu à me réconcilier avec l’épilation et à me faire oublier tous les petits désagréments qui l’accompagnent : poils qui poussent sous la peau, repousses ultra-piquantes et rapides… ou d’autres réjouissances de ce style.

(Lire la suite…)

Petits écolos en herbe

Le 20 mai 2009 par Céline

Petite, ma conception de l’écologie au quotidien était des plus sommaires : elle se bornait à ramasser mes déchets après un pique-nique dans la nature et à traquer les sacs plastiques sur la plage. Je poussais des hauts cris dès qu’un malotru jetait un mégot de cigarette par la fenêtre de sa voiture (mais pas un trognon de pomme, c’est biodégradable et les petits mulots des champs adorent manger les restes de pomme dans les fossés, non ?). Je me souviens vaguement de quelques leçons à l’école concernant la cueillette des fleurs et des plantes en montagne, et puis c’est tout.

ecologie

Heureusement, nos petits d’aujourd’hui, à l’instar de leurs parents qui ont bien grandi, sont beaucoup plus sensibilisés à la protection de l’environnement ! A l’école comme à la maison, chez nous on met les bouchées doubles pour avoir la green attitude : nos 3 enfants sont désormais rôdés au tri sélectif des déchets, à la limitation des emballages, aux économies d’eau et d’électricité… Ils raffolent des jouets en bois, en tissu ou carrément recyclés. Les livres sur la nature ont la côte. Dans notre jardin,  nous avons installé un récupérateur d’eau de pluie et à leur plus grande joie, un composteur ne devrait pas tarder à venir s’inviter aussi. Nous allons à l’école à pied et pour les activités extrascolaires, nous faisons un max de covoiturage avec les copains et les copines.

Côté maternage, ils ne sont pas en reste, l’allaitement, les couches lavables, le portage en écharpe sont rentrés dans les mœurs puisque longtemps pratiqués à la maison pour chacun de nos enfants. Ma fille aînée (8 ans et demi) n’a d’ailleurs pas son pareil pour donner des petits conseils aux jeunes mamans : « tu sais, les bébés aiment beaucoup le lait de leur maman« , « les couches lavables, c’est troooop mignon quand il y a des dessins dessus !« , « c’est pratique de porter ton bébé quand il pleure, comme ça tu peux continuer à t’occuper de nous !« . Pas folle la guêpe !

Bon, évidemment, la partie est loin d’être gagnée, mais quand je vois les progrès réalisés en une vingtaine d’année et l’intérêt que cela suscite chez nos petits, c’est plutôt encourageant, finalement.

Et chez vous, vos enfants s’intéressent-ils aussi à l’écologie ?

NaTrue, un nouveau label de cosmétique naturelle pose ses jalons !

Le 19 mai 2009 par Morgane

Les cosmétiques naturels et biologiques sont de plus en plus plébiscités par les consommateurs. Utilisation d’ingrédients naturels et/ou biologiques, procédés de fabrication respectueux de l’environnement, exclusion des substances chimiques ou de synthèse… sont autant de bonnes raisons qui nous poussent à aller vers ces cosmétiques verts et sans danger pour notre santé.

natrue

Le nouveau label NaTrue, a pour objectif de nous guider et d’orienter nos choix, vers des cosmétiques de haute qualité et dont la composition naturelle et/ou biologique est clairement identifiée. C’est le premier label à définir et à indiquer clairement la frontière entre cosmétiques naturels et cosmétiques biologiques.

(Lire la suite…)

Jeu-concours « Partagez votre petit coin de nature ! »

Le 15 mai 2009 par Fabien

Fête de la nature

L’UICN, (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et le magazine Terre Sauvage lancent pour la 3ème année consécutive la Fête de la Nature qui se déroulera ce weekend du 16 et 17 mai. Plusieurs milliers de manifestations sont prévues partout en France pour découvrir des espaces naturels connus ou inconnus, en compagnie de ceux qui les protègent.

Voir le site de la fête de la nature

Concours de dessin : partagez votre petit coin de nature

Pour cette 3ème édition, les organisateurs souhaitent également voir participer les particuliers en les invitant à « partager leur nature ». Bébé au naturel s’associe à ce mot d’ordre et propose un concours de dessin destiné aux enfants :

Du 15 au 28 mai, tous les enfants sont invités à dessiner et nous envoyer leur petit coin de nature… 15 dessins seront sélectionnés par notre jury et leurs auteurs recevront un cadeau du site jouet-au-naturel.com

Alors faites participer vos artistes en herbe et envoyez nous leurs créations par email à morgane@bebe-au-naturel.com ou à l’adresse suivante avant jeudi 28 mai minuit :

Bébé au Naturel – Fête de la Nature
BP 80403
146 rue abbé Philippe Le Gall
56404 Auray Cedex
France

Pensez à accompagner le dessin du prénom de son auteur, ainsi que d’une adresse postale et une adresse email, afin que nous puissions contacter les gagnants.

Des jeux « nature » à gagner grâce à Jouet au Naturel :

Le jury délibèrera le 5 juin et communiquera la liste des 15 gagnants qui se verront attribuer les prix suivants :
1er prix : Jeu « Maison écologique » (valeur 59,90 €)
2ème prix : Jeu « Bioviva le jeu » (valeur 39,50 €)
3ème prix : Jeu « Mikado Cactus » (valeur 21,90 €)
du 4ème au 6ème prix :Livre « 52 activités nature » (valeur 14,90 €)
du 7ème au 10ème prix : Jeu « Mangeoire à colorier » (valeur 12,90 €)
du 11ème au 15ème prix : Jeu « Domino Qui vit où ? » (valeur 9,90 €)

Alors à vos crayons et pinceaux pour partager et dessiner ensemble cette fête de la nature 2009 !

Consulter le règlement du jeu

J’ai testé pour vous… Ethletic, des ballons équitables pour des achats responsables !

Le 14 mai 2009 par Morgane

Je profite de la quinzaine du commerce équitable pour donner mon premier coup de coeur aux ballons de la marque Ethletic !

J’ai toujours été choquée par les procédés de fabrication des ballons, chaussures ou autres articles de sport. Vous ne devez pas être sans savoir qu’une grande partie des grandes marques d’articles de sport (pour ne pas dire quasiment toutes !) font fabriquer leurs produits en Asie, sous des normes et des conditions de travail malheureusement bien éloignées de celles qui ont cours au sein des filières de commerce équitable.

Je vous laisse deviner notre excitation lorsqu’on a découvert la marque Ethletic, qui propose des ballons et minis ballons de football, de rugby et de beach volley !

ethletic

Ethletic, quand commerce équitable rime avec qualité et sauvegarde de l’environnement :

Cette jeune marque, fondée en 2004, soutient le commerce des pays en développement (comme le Pakistan par exemple), en y faisant fabriquer ses produits, selon les règles du commerce équitable, sous le label Flo/Max Havelaar.

En plus de proposer aux travailleurs des pays du sud des conditions de travail et de rémunération plus que décentes et correspondant à leurs savoir-faire, elle nous propose des produits en caoutchouc labellisé FSC, un organisme qui prône la stabilité des ressources forestières et l’amélioration du bien-être social et économique à long terme des travailleurs forestiers et des communautés locales.

Pour couronner le tout, Ethletic a décidé de compenser toutes les émissions de CO2 liées à son activité, afin de limiter son impact sur le réchauffement climatique et de montrer son engagement pour la préservation de l’environnement.

Des ballons équitables de qualité, testés et approuvés par notre équipe de choc !

Ce fût toute une organisation de tester ces ballons ! Trouver une pompe (et oui, on a plein de matériel en tout genre ici…mais une pompe, on avait pas !), gonfler les ballons et trouver le terrain adéquat pour essayer tout ça…et surtout, trouver les volontaires pour venir illustrer mon billet ! (La preuve en images ci-dessous)

Blog Gallery by Picturesurf

On a vraiment été emballés par ce test. Ces ballons répondent non-seulement à nos exigences en terme d’équité et de respect de l’homme et de son environnement, mais sont également vraiment qualitatifs et agréables à utiliser.

Pour tester à votre tour les ballons équitables Ethletic, rendez-vous sur Jouet au Naturel.

La quinzaine du commerce équitable

Le 13 mai 2009 par Céline

Depuis quelques années, on croise des labels « commerce équitable » un peu partout : dans les magasins bio, les boutiques de quartier, et même les supermarchés. Mais le commerce équitable, c’est quoi exactement ?

Petit rappel : Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. (source Wikipédia)

Commerce équitable

Dans la pratique, pour qu’un produit ou une entreprise puissent prétendre à l’appellation « commerce équitable », ils doivent remplir 10 conditions :

  • Combattre la pauvreté en créant des opportunités pour les producteurs qui sont économiquement en situation de désavantage
  • Transparence et crédibilité des relations commerciales
  • Des relations de commerce respectueuses des petits producteurs marginalisés
  • Paiement d’un prix juste, inscrit dans un contexte local ou régional et accepté après dialogue et concertation
  • Développer l’autonomie des travailleurs
  • Des conditions de travail saines et sûres
  • Le travail des enfants strictement encadré par la convention des Nations-Unies sur les droits des enfants
  • Égalité entre les sexes
  • Respect de l’environnement
  • Promouvoir le commerce équitable et fournir de l’information sur l’origine des produits, les conditions de travail des producteurs etc.

Il existe désormais plusieurs labels de commerce équitable – Max Havelaar (le premier, créé en 1988), Fairtrade, Transfair… - regroupés sous diverses fédérations nationales et internationales (FLO, IFAT, Fair Trade Federation…).

Acheter et consommer des produits issus du commerce équitable, c’est donc s’assurer que le producteur est rémunéré correctement et dans une optique de développement durable.

Actuellement, le commerce équitable ne représente qu’une partie infinitésimale du commerce international, et c’est dans le but de développer et d’encourager cette démarche qu’a été créée la quinzaine du commerce équitable. Cette année, elle a lieu du 9 au 24 mai 2009. A cette occasion sont organisées tout un tas d’animations, dans toute la France : projection de films, débats, dégustations dans des boutiques et supermarchés, rencontres, expositions, lancement de nouveaux produits…
Pensez-y !

+En savoir plus sur la quinzaine du commerce équitable +

http://www.quinzaine-commerce-equitable.fr/

1 40 41 42 43
Top