Contribuer à un monde plus sain et sauver le monde

Don du sang, le don de soi

 

J’ai connu un vaillant petit pirate d’à peine 7 ans qui a longtemps lutté contre une terrible maladie : la leucémie. Tout au long de son combat, ses besoins en sang (en plaquettes notamment) étaient énormes et il enchaînait transfusions sur transfusions, jusqu’à plusieurs fois par semaine. C’est à cette époque que j’ai vraiment pris conscience de l’importance vitale de donner son sang. Le sang est une denrée rare et précieuse, et les pénuries sont à la fois fréquentes et dramatiques.

don-du-sang

Le 14 juin 2009 (dimanche dernier), c’était la journée mondiale du don du sang, et à cette occasion l’Etablissement Français du Sang (EFS) avait organisé le Festival Globule. L’occasion idéale pour sensibiliser le grand public au don du sang et de plaquettes, et relancer les collectes juste avant l’été, période souvent critique en raison des accidents de la route et du faible nombre de dons pendant les vacances. De nombreuses manifestations d’informations et de collectes ont eu lieu dans les moyennes et grandes villes françaises.

Malheureusement, donner son sang est une urgence de tous les jours, il ne faut pas oublier que de très nombreux malades en ont besoin. Un simple don permet de transfuser 2 adultes ou 3 enfants. C’est vrai que pour assurer une sûreté maximale, la procédure d’admission est très encadrée, afin de ne pas transmettre une bactérie, un virus, un parasite ou toute autre substance dangereuse, mais une fois que l’EFS vous a donné son feu vert, donner son sang devient une simple formalité : c’est sûr, rapide et sans douleur, et puis, quelle joie de se sentir vraiment utile à autrui.

Avec mon mari, nous sommes inscrits depuis 2 ans maintenant sur le registre des donneurs et nous sommes régulièrement sollicités. Sur rendez-vous, en une heure, au moment de la pause de midi par exemple, c’est fait.

Chez Bébé Au Naturel, on donne aussi, et ça s’est passé ce mercredi à Pluneret (56), sur le temps de travail.

N’oubliez pas : donner son sang, c’est donner la vie… alors pensez-y !

Quelques sites utiles :
– des infos sur la journée mondiale du don du sang
l’Etablissement Français du Sang et sa rubrique très utile : où donner
l’Association Laurette Fugain qui vient en aide aux malades atteints de leucémie



1 thought on “Don du sang, le don de soi”

  • Pour ceux et celles qui ont des appréhensions : il n’y a que le premier pas qui est dur, ensuite vient une grande fierté !
    J’ai hésité pendant plusieurs années, j’avais envie de faire ce geste citoyen mais j’avais « peur »… Je me suis sentie légère comme une plume quand j’y suis enfin allée !
    Malheureusement, j’ai un léger défaut du sang, dont j’avais parlé lors de l’entretien, et après analyse, ils m’ont appris qu’ils ne pouvaient pas accepter mon sang. C’est à vie, et pour tous les types de dons du sang possibles (certaines anomalies sont temporaires ou ne concernent que les plaquettes, par exemple)… J’en ai été vraiment peinée, et me suis sentie inutile.

    Nombreux sont les gens « favorables » au don du sang, mais seule une petite partie fait effectivement la démarche. Parmi ceux-là, tous ne peuvent pas donner en pratique !!
    Il est capital de faire ce fameux premier pas, pour apporter de la vie à ce qui en ont besoin.

    Une dernière remarque : N’espérez pas donner votre sang « en remerciement », si un jour vous en recevez : avoir déjà reçu du sang est une contre-indication au don… Il faut donner avant d’en avoir besoin soi-même !

Laisser un commentaire