Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

De bonnes huiles végétales dans les repas des bébés, c’est essentiel !

6583
4/5 ( 80% )
based on 1 rating

Un bébé a des besoins nutritionnels spécifiques et proportionnellement plus importants qu’un adulte. C’est encore plus vrai pour les matières grasses (lipides) qui jouent un rôle fondamental sur son métabolisme.

Les lipides apportent de l’énergie mais aussi et surtout des acides gras qui participent à la construction et à la vie des cellules. Certains de ces acides gras (les poly-insaturés) sont appelés « essentiels » parce que le corps ne peut pas les synthétiser seul (les fabriquer), ils doivent être apportés par l’alimentation.

Vers 1 an, le cerveau d’un bébé a déjà atteint les 2/3 de sa taille adulte et est composé à plus de 50% de graisses, majoritairement d’Oméga 3. L’apport de ces acides gras essentiels (AGE) par l’alimentation est donc indispensable pour combler les besoins.

A quoi servent les acides gras essentiels ?

Les acides gras essentiels font partie de la famille des lipides et sont représentés par les Omega 3 et les Omega 6.

Les acides gras essentiels participent à la construction des cellules, et notamment des neurones, c’est à dire les cellules du système nerveux et du cerveau (les connexions se font mieux si les cellules sont bien nourries). L’apport d’acides gras essentiels est indispensable au développement cérébral des bébés, de leur système nerveux et de leur vision. Ils seraient même directement liés à l’apprentissage (notamment un Omega 3 appelé DHA).

Ces fameux acides gras essentiels participent également au fonctionnement du système immunitaire, à la production de molécules anti-inflammatoires, à la protection du système cardio-vasculaire, à l’équilibre émotionnel, à la souplesse et la beauté de la peau … Ils sont donc réellement essentiels !

Dans quoi trouvent-on ces acides gras essentiels ?

Les Omega 6 sont fortement présents dans notre alimentation. Ils sont apportés par le tournesol, le maïs, l’arachide, les viandes … Une bonne partie de nos aliments en contiennent et pratiquement toutes les denrées « industrielles ». Il n’y a aucun risque d’en manquer. Il faut cependant veiller à leur qualité en consommant le plus possible de produits bio.

A l’inverse, les Omega 3, plus fragiles car plus sensibles à la lumière et à l’oxydation (ils rancissent très vite), se retrouvent moins facilement dans notre assiette. Ils sont apportés par le lin, les noix, le colza, le chanvre, la mâche, et par les poissons gras (sardine, maquereau, saumon, foie de morue …). Ce sont ces fameux Omega 3 qu’ils faut privilégier !

Pour un bon équilibre, il est important de noter que nous ne devons pas consommer trop d’Omega 6 pour une bonne utilisation des Omega 3 (une molécule d’Omega 3 pour 5 molécules d’Omega 6). En effet, trop d’Omega 6 empêche l’assimilation des Omega 3. Gardez donc en tête de privilégier les Omega 3, puisque nous consommons trop d’Omega 6.

Les acides gras chez les bébés

Le lait maternel contient naturellement des acides gras essentiels, surtout en fin de tétée, pour rassasier bébé, et les laits infantiles en sont enrichis pour couvrir les besoins. Au cours de la diversification, il est indispensable de combler ces besoins par un apport dans l’assiette, le lait maternel ou le lait infantile n’étant plus suffisant.

Comment combler les besoins par des apports en huiles végétales appropriées ?

Il est très simple d’enrichir l’alimentation de votre enfant en acides gras essentiels. Deux cuillères à café environ par jour d’huile végétale riche en Omega 3 suffit à combler les besoins de votre bébé (soit 1 cuillérée par repas). L’huile s’ajoute dans les préparations salées ou sucrées.

Les Omega 3 étant très fragiles, ces huiles ne peuvent pas servir à la cuisson des aliments, elles s’ajoutent dans l’assiette lorsque la préparation est prête. Ces huiles se conservent idéalement au réfrigérateur.

  • L’Huile pour Bébé Holle : le mélange d’huiles de colza et de tournsesol contribue à un apport équilibré d’acides gras qui favorisent l’absorption de vitamines liposolubles.
Huile pour bébé Holle

Huile pour bébé Holle

Mélange de 6 huiles Quintesens pour bébé de 4 à 36 mois

Mélange de 6 huiles Quintesens pour bébé de 4 à 36 mois

Et pendant la grossesse ?

La construction des cellules est essentielle durant la grossesse et même l’allaitement. Pour permettre un bon développement du foetus et de l’enfant, l’apport en acides gras essentiels doit être suffisant chez la maman. Cet apport lui permettra aussi de prendre soin de son corps et de son moral, très sollicités.

Pranarôm propose des gélules d’Omega 3-Q10 pour la grossesse et la maternité. Riches en acides gras essentiels, ces gélules ont une action sur l’élaboration du système nerveux et cardio-vasculaire du foetus.

Le Mélange de 6 huiles Bio pour futures Mamans Quintesens est une association d’huiles conçue spécifiquement pour combler les besoins en Acides Gras Essentiels de la femme enceinte et allaitante.

Mélange de 6 huiles Bio Futures Mamans Quintessence

Mélange de 6 huiles Bio Futures Mamans Quintessence

 

Vous retrouverez toutes ces huiles sur le site de Bébé au Naturel ici.

Incoming search terms:

  • Huile repas bebe
  • grossesse naturel blog

6 février 2017 This post was written by Categories: AlimentationForme et santé Tagged with:
2 comments

2 Responses to “De bonnes huiles végétales dans les repas des bébés, c’est essentiel !”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top