Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Les couches écologiques (2/3) : quelles différences avec les couches classiques?

11312
5/5 ( 100% )
based on 1 rating

Après un premier billet sur l’origine, la définition et la performance des couches jetables écologiques, voici le second volet  de notre dossier « les couches jetables écologiques : une alternative saine et éco-responsable ».

Nous y abordons cette fois la mystérieuse question de la composition des couches…

Comment les fabricants de couches jetables écologiques par le choix de la qualité se différencient-ils précisément des couches classiques et nous garantissent-ils des couches plus saines et plus respectueuses de la planète ?

baby boy in diaper with toothbrush

Nous vous proposons un dossier complet composé de trois billets à suivre et à lire selon vos envies et vos préférences pour tout savoir sur les couches jetables écologiques proposées sur notre site!

Le choix de la qualité pour supprimer touts résidus toxiques

Pour supprimer les risques de présence de toxique dans le produit fini, les fabricants de couches écologiques privilégient des matières premières naturelles de qualité et sélectionnent les process de fabrication les plus sains :

Le moins possible de SAP

Les couches jetables écologiques se caractérisent principalement par le refus du tout pétrochimique. Elles contiennent donc pour commencer moins de SAP (5 à 13 g selon les tailles contre plus de 20 g pour les couches classiques mais nous manquons d’informations plus précises sur ces dernières comme le taux par taille) et davantage de cellulose, qui est une matière biodégradable.

Le « SAP » ou polyacrylate de sodium est une substance chimique sous forme de petits grains qui gonflent au contact de l’humidité. A notre connaissance elle est non toxique, au pH neutre, parfois même utilisée par les fleuristes mais elle reste une substance de synthèse qui peut être irritante en contact direct sur la peau et surtout non biodégradable.

Le SAP n’est normalement jamais au contact de la peau de bébé car il est enfermé dans de la cellulose, au cœur du noyau absorbant de la couche. Il arrive parfois que des petites « boules » de SAP s’échappent de la couche lorsqu’elle est saturée d’humidité mais c’est rare et en très faible quantité. Moins il y aura de SAP moins vous rencontrerez ce souci.

On retrouve du SAP dans toutes les couches y compris écologiques car la cellulose seule ne suffit pas à rendre une couche efficace. Il n’existe pas de solution alternative naturelle aboutie pour le moment mais des recherches sont en cours. La seule alternative aujourd’hui serait d’utiliser une couche lavable en tissu ou alors de changer bébé régulièrement avant que la couche ne soit saturée.

Davantage de matières premières renouvelables

Une couche jetable écologique est composée à 50% environ (le pourcentage pouvant varier selon les fabricants et les tailles de couches) de matière première renouvelable et biodégradable contre 15 à 35% pour les couches classiques.

Les couches Naty par exemple sont certifiées par AB Vincotte avec deux étoiles ce qui atteste que leurs couches contiennent 40 à 60% de matières premières renouvelables, 51% précisément en l’occurrence dans le cas des Naty.

certification biobased : deux étoiles signifie 40 à 60% de matières premières renouvelables

certification biobased : deux étoiles signifie 40 à 60% de matières premières renouvelables

Le choix des fabricants de couches classiques est de diminuer la quantité de cellulose présent dans la couche pour la remplacer par du SAP. Le retrait de la cellulose a pour conséquence un produit moins épais, moins moelleux alors pour compenser l’absence de cellulose, les fabricants de couches classiques ajoutent des lotions ou produits hydratants comme le pétrolatum pour protéger la peau de bébé.

Les fabricants de couches écologiques préfèrent une couche avec plus de cellulose pour un meilleur confort et une meilleure protection de la peau de bébé mais aussi pour favoriser la présence de matières premières renouvelables et limiter le plastique. Il n’est donc pas utile de rajouter de lotion potentiellement allergène ou pétrochimique pour compenser l’absence de confort et de moelleux.

La pâte de cellulose n’est pas la seule matière première renouvelable présente dans la composition des couches jetables écologiques. Certains fabricants utilisent aussi du bioplastique à base d’amidon de maïs non OGM en plus ou moins grande quantité pour certaines parties de leur couche :

  • Love and Green : le voile extérieur est un film en fibre bioplastique PLA (Mater-Bi, amidon de maïs sans OGM) / Non tissé en Viscose naturelle FSC
  • Biobabby : l’enveloppe extérieure est en amidon de maïs sans OGM ainsi qu’un grammage du voile d’acquisition principalement en fibres synthétiques.  Ceci permet d’augmenter la biodégradabilité de l’ensemble du change pour atteindre 54%.
  • Moltex : le voile extérieur est composé d’un voile non-tissé synthétique qui recouvre un bio plastique.
  • Naty : le voile de distribution qui absorbe les liquides pour les distribuer vers le coussin absorbant est en Fibre d’acide polylactique issu de maïs / canne à sucre (Certification Nature works), 100% biodégradable. Un voile de protection en tissu de cellulose sépare les voiles de surface et de distribution du matelas d’absorption : 100% en matière renouvelable et 100% compostable. Le voile extérieur est en tissu de cellulose sans chlore 100% et les Barrières anti-fuites sont faites d’un film à base d’amidon de maïs sans OGM (certification) 100% compostable.
  • Tidoo : L’enveloppe externe, biodégradable à plus de 60%, est composée d’un film 100% biodégradable à base d’amidon de maïs non OGM, la ouate utilisée pour le maintien du coussin principal lors de la fabrication est biodégradable à 100%, le voile de surface est composé de cellulose blanchie à l’oxygène, 100% sans chlore.

Une part actuellement incompressible de matière synthétique

Il n’est toutefois pas encore possible de fabriquer une couche entièrement à base de matières premières renouvelables car certaines parties de la couche sont trop techniques et il n’existe pas encore d’alternative en matières naturelles même si là encore comme pour le SAP les chercheurs y travaillent.

Les fabricants de couches écologiques sont donc contraints d’utiliser un pourcentage minimum de matières plastiques (40 à 60% contre 70 à 87% pour les couches classiques).

Mais de quoi s’agit-il exactement? Nous avons essayé de vous indiquer les différentes matières synthétiques contenues dans les couches de nos 7 fournisseurs mais en majorité il s’agit de non tissé produit à partir de polypropylène sans utilisation de solvant organique, de polyéthylène et de lycra sans latex.

  • le SAP nous l’avons vu,
  • le voile dit de surface qui passer l’urine du côté de la peau mais hydrophobe de l’autre côté est en polypropylène non tissé chez nos 7 fournisseurs,
  • Le voile dit de distribution  qui absorbe les liquides pour les distribuer vers le coussin absorbant est en fibres PET (Love and Green, Pingo), Non-tissé fibres de Polypropylène (Moltex),
  • Le voile extérieur imperméable lorsqu’il n’est pas en amidon est en Film en fibre PE / Non tissé (Pingo) ou polypropylène non tissé (Bambo Nature)
  • les élastiques qui sont en lycra (Love and Green, Pingo), en polypropylène non tissé (Naty), en élastomère sans latex (Moltex), à base d’élasthanne garantis sans latex (Biobabby, Tidoo)
  • les attaches type velcros sont en polypropylène non tissé (Naty), Polyamide et PE (Pingo, Love and Green), complexe de Polypropylène, non tissé élastomère (Moltex)
  • Les Barrières anti-fuites sont en Non tissé Polypropylène hydrophobe (Pingo), polypropylène non tissé (Naty)
  • Les Adhésifs (pour la fixation des différents feuillets de la couche) sont en  caoutchouc copolymère (Pingo, Love and Green), à base de résine et de cire sans phtalates (Bambo Nature), en polypropylène non tissé (Naty, Moltex).
la composition des Bambo Nature

la composition des Bambo Nature

Une pâte de cellulose FSC

La cellulose utilisée par la totalité de nos 7 fournisseurs de couches écologiques est certifiée FSC. La certification FSC garantit que les produits proviennent de forêts bien gérées qui offrent des avantages environnementaux, sociaux et économiques. L’étiquetage « FSC », écolabel environnemental, est soumis à plusieurs conditions très encadrées et peut prendre notamment en compte un pourcentage minimum de biodégradabilité du produit, ce qui est le cas pour les couches Biobabby.

logo FSC

 

Une pâte de cellulose blanchie sans chlore

Il existe différents procédés pour transformer et blanchir la pâte de cellulose qui se retrouve dans vos couches dont le blanchiment à l’eau de javel, produit toxique hautement chloré. Des dioxines peuvent se retrouver dans les couches si la cellulose utilisée a été blanchie au chlore.

La pâte de cellulose présente dans les couches jetables écologiques n’est pas blanchie à l’eau de javel.

La cellulose utilisée dans les couches Moltex et Bambo Nature est blanchie sans chlore avec de l’oxygène et les composés oxygénés peroxyde et ozone. Les couches Biobabby, Tidoo, Love and Green, Pingo et Naty sont certifiées TCF ou Total Chlorine Free garantissant un blanchiment sans composé chloré et que tout le process de transformation de la cellulose est contrôlé.

Aucune lotion ajoutée type pétrolatum, aucun parfum, pas de latex, ni aucune substance cancérogène ou mutagène ajoutée

Les HAP et les pesticides peuvent se retrouver dans les couches suite à la sélection de matières premières de mauvaise qualité ou insuffisamment contrôlées. les HAP par exemple sont des impuretés issues des substances pétrochimiques. Réduire au maximum la présence de plastique et de dérivés pétrochimique dans les couches réduit le risque de retrouver des HAP dans les couches.

Les couches écologiques favorisent les matières premières renouvelables et sont garanties sans Petrolatum ou vaseline, substance pétrochimique ajouté parfois dans la couche pour ses propriétés hydratantes.

Elles sont également garanties sans parfum, sans lotion, sans latex réduisant considérablement les risques allergènes.

La composition des Love and Green

La composition des Love and Green

Hypoallergéniques et testées sous contrôle dermatologique

Toutes les couches écologiques que nous proposons sont hypoallergéniques ce qui signifie qu’elles provoquent peu d’allergie et les fabricants le prouvent en faisant tester leurs produits sous contrôle dermatologique ou en étant labellisés.

Comment savoir si un produit est testé sous contrôle dermatologique ? Chercher sur le paquet de vos couches une mention, un label vous assurant ce contrôle ou vérifiez le auprès de votre distributeur habituel. Un produit sur lequel est mentionné hypoallergénique n’est pas obligatoirement testé sous contrôle dermatologique. Il peut ne s’agir que d’une allégation.

Tous nos fournisseurs testent leurs couches sous contrôle dermatologique. Comme leur démarche diffèrent nous vous transmettons leurs manières de faire :

  • Love and Green : « Tous nos produits passent des tests rigoureux sous le contrôle de dermatologues afin de s’assurer qu’ils respectent les peaux les plus sensibles et qu’ils ne provoquent pas d’irritation ou de réactions cutanées. 87% des parents constatent une absence ou une baisse des irritations après quelques semaines d’utilisation (étude interne réalisée en octobre 2015 sur la base de 172 répondants) »
  • Tidoo : « Nos couches sont testées dermatologiquement par l’institut COSMEPAR (test octobre 2016). Elles sont sans allergènes et non irritantes (test octobre 2016) »
  • Pingo : les couches Pingo sont labellisées « original dermatest excellent ». Dermatest est un institut indépendant créé par des dermatologues. L’Institut Dematest® réalise des tests de tolérance pour les principaux fabricants de produits cosmétiques du monde et contrôle l’efficacité des produits par des études cliniques. Le label « Original DERMATEST® » est garant de la traçabilité des méthodes de contrôle et de la sécurité des consommateurs et du fabricant. Les produits portant ce label sont une garantie de qualité contrôlée et certifiée.
  • Moltex : est également labellisée « original dermatest excellent ».  » Nos tests dermatologiques sont passés sur les matières premières utilisées pour la fabrication de ces couches et qui entrent en contact direct avec la peau de bébé ou de test complet fait sur la couche en patch test (posé durant un temps déterminé sur la peau) ou en condition d’usage réel (couche complète portée par les bébés). De plus 1 à 2 fois par an, ces couches sont testées par des laboratoires indépendants (SGS en Allemagne) permettant de vérifier les caractéristiques physiques du produit. Ces tests sont passés par des laboratoires indépendants du type Dermscan et validés par un médecin toxicologue et/ou dermatologue ».
  • Bambo Nature :  » Toutes les matières premières utilisées dans nos couches sont testées contre l’irritation cutanée par un laboratoire externe indépendant. Le groupe de test comprend 20 personnes dont 6 ont une peau sensible. Les testeurs portent des échantillons de matières premières directement sur la peau pendant 24 heures. Tous les testeurs sont examinés par un dermatologue avant le test, ainsi qu’à l’issue des 24 heures de test et encore 48 heures après la fin du test. Les tests sont systématiquement menés lorsque de nouveaux produits sont développés et lorsque de nouvelles matières premières sont utilisées dans la fabrication des produits ».
  • Biobabby : « Nous nous assurons auprès de nos fournisseurs de l’innocuité de l’ensemble des matières que nous utilisons et nous garantissons l’innocuité de nos couches par des tests dermatologiques et de tolérance cutanée réguliers. Concernant les tests dermatologiques et de tolérance cutanée, il s’agit d’études réalisées par un laboratoire agréé et indépendant sur un panel de sujets garçons ou filles et sur une méthodologie type « cosmétique » adaptée à notre produit et dont la tolérance et l’évaluation est faite par un dermatologue.  il s’agit d’une évaluation de l’innocuité au niveau de la zone appliquée (régions inguinales, fessier, ..). Au niveau clinique, il est examiné si il y a des réactions cutanées ou si  le produit est bien toléré.
  • Naty : « Le Svalanmärkt (étiquette représentant une hirondelle) est une recommandation de la Swedish Asthma and Allergy Association. Le Svalanmärkt désigne un produit sans parfum, allergènes ou autres substances irritantes, et donc idéal pour les personnes souffrant d’allergies ou de sensibilité. Il aide les consommateurs à soutenir la cause de l’asthme, des allergies, des intolérances et de l’hypersensibilité. »

Les autres alternatives à la couche jetable classique

Pour être complet sur le change écologique, nous ne pouvions faire l’impasse sur deux autres alternatives aux couches jetables classiques que nous soutenons également chez Bébé au Naturel : les couches lavables et l’hygiène naturelle infantile!

Notons d’abord le retour en force de couches lavables « nouvelle génération ». Les fabricants remettent au gout du jour les changes d’antan mais avec les technologies modernes : et ça change tout! On trouve désormais des couches en coton, en chanvre, en bambou, fines, efficaces, qui s’attachent avec des boutons pressions et recouvertes d’une culotte imperméable respirante en laine ou en matière synthétique inspirée des matériaux hyper techniques utilisés dans le sport. Avec des méthodes de lavage maitrisées pour limiter l’impact sur l’environnement, des labels certifiant les textiles issus de l’agriculture biologique ou de type okotex et des parents satisfait de langer leur enfant avec un vêtement au lieu d’un sac plastique, les couches  lavables renouent à partir des années 2000 avec le succès…

Maman et nouveau-né

Une autre alternative est l’Hygiène naturelle infantile connue aux États-Unis sous le nom d’Elimination Communication (EC). Il s’agit d’observer les réactions de bébé afin de détecter les signes indiquant qu’il a envie de faire ses besoins pour lui permettre de se soulager. Les enfants n’ont donc aucune couche supprimant de fait la question des déchets et des toxiques dans les changes. L’HNI est pratiquée naturellement dans de nombreux pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud qui ne possèdent pas de couches lavables ou jetables et progresse aussi en France.

 

à lire aussi dans notre dossier « Les couches jetables écologiques : « une alternative saine et éco-responsable » :

 

LOGO GRAND

Incoming search terms:

  • couche moltex polypropylene
  • couches bébé non toxiques sans SAP
  • couches ecologique
  • traçabilité composition couches jetables

21 février 2017 This post was written by Categories: Actus et débatsComment bien choisir? 4 comments

4 Responses to “Les couches écologiques (2/3) : quelles différences avec les couches classiques?”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top