Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Acheter sur Internet est plus écologique!

10545

Lorsque Bébé au Naturel est né il y a 12 ans, nous étions autour de 10 millions de personnes à faire des achats sur internet en France. Nous sommes 36.3 millions aujourd’hui soit une multiplication par trois!

Gain de temps, confort d’achat, flexibilité des modes de livraison et des moyens de paiement, prix compétitif, diversité et largeur d’offre sont autant de motivations pour les consommateurs que nous sommes de privilégier nos achats sur le net!

e-commerce-banner

 

Mais saviez-vous que faire ses courses sur Internet est aussi plus écologique ?

D’après une étude réalisée par le cabinet Estia pour la Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance) en 2009, faire ses courses sur internet permet de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des produits!

les émissions de co2 selon le canal de distribution

les émissions de co2 selon le canal de distribution

Des tournées mutualisées pour réduire les impacts environnementaux

Lorsque nous faisons nos courses dans les magasins, nous sommes 79% à privilégier notre voiture quand seulement 21% d’entre nous font leurs courses à pied ou en transport en commun.

les différentes phases de transport d’un produit fini depuis le lieu de fabrication jusqu’à un commerce

les différentes phases de transport d’un produit fini depuis le lieu de fabrication jusqu’à chez votre commerçant

Dans ce cas de figure, comparativement, les tournées mutualisées d’une livraison à domicile ou en relais colis sont nettement moins émettrices de gaz à effet de serre.

exemple de chaîne des transports associée au e-commerce avec livraison à domiclie

exemple de chaîne des transports associée au e-commerce avec livraison à domicile

«Théoriquement, explique Marc Cottignies, ingénieur expert à l’Ademe au service transports et mobilité, la livraison par transporteur devrait être potentiellement plus efficace, car le véhicule de livraison urbain typique consomme deux à trois plus qu’un véhicule particulier, mais transporte environ dix fois plus de marchandises. Par kilomètre parcouru, le service est donc trois à cinq fois moins polluant.»

Et en effet, à achat équivalent, le e-commerce permet non seulement de gagner du temps, de l’argent (économie d’essence), des kilomètres parcourus mais aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre :

 

sources : Etude de l’impact environnemental de l’achat sur internet et dans le commerce traditionnel, Estia pour la Fevad, mai 2009 et « le e-commerce est-il vraiment bon pour l’environnement? » Slate.fr decembre 2012

 

Un magasin physique implique des ressources énergétiques en plus

Toute forme de commerce a besoin d’entrepôts de stockage. A l’inverse du e-commerce, le commerce traditionnel a également des besoins énergétiques supplémentaires liés à ses magasins physiques et à l’accueil du public : chauffage, éclairage, gestion de la chaîne du froid, fabrication de showroom…

Par exemple, le niveau d’éclairage moyen d’un centre logistique est deux à trois fois plus faible que celui d’un commerce dans lequel les produits sont mis en valeur par un éclairage accentué. La période de fonctionnement d’un centre logistique est inférieure aux horaires d’ouverture d’un hyper ou supermarché. Il y fait également plus froid (15° contre 20° dans les supermarchés). Les produits frais y sont stockés dans des chambres froides tandis qu’en grande surface les produits sont mis dans des gondoles ouvertes. Enfin, en période estivale, les magasins peuvent faire appel à la climatisation pour le confort des clients ce qui représente un poste énergétique important absent dans les centres logistiques.

 

Des émissions liées à l’emballage et aux connexions internet négligeables

Le e-commerce engendre lui aussi des besoins énergétiques supplémentaires absents dans le commerce traditionnel : les émissions liées aux connexions internet pour passer la commande et les émissions liées à l’emballage des produits qui vont être transportés jusqu’au domicile des clients.

Surfer sur le net, envoyer des mails, fabriquer, acheter et utiliser un ordinateur ou une tablette a des impacts forts sur l’environnement : gestion de l’eau, épuisement de métaux, production d’énergie (électricité)…

Ainsi, l’étude de la Fevad nous apprend que pour un temps de connexion de 10 minutes par commande, on obtient une émission de CO2 égale à 3,1 g. De la même manière, les émissions liées aux emballages de transport sont de l’ordre de 80 g éq. CO2 par kilogramme de marchandise. Rapportée au poids moyen d’une livraison (1,7 kg), ceci donne une émission de 136 g éq. CO2 par livraison.

Dans tous les cas de figure étudiés, l’étude nous apprend toutefois que les émissions supplémentaires liées aux emballages de transport et aux connexions internet sont cependant négligeables et très inférieures aux réductions réalisées dans les déplacements grâce au e-commerce.

 

Agir ensemble : fabricants, commerçants et consommateurs!

Faire ses achats de produits finis sur internet semble donc bien plus écologique à l’échelle de la France compte tenu du fait que la majorité d’entre nous faisons nos courses en voiture.

Mieux que cela, d’après les résultats de l’étude, en divisant les émissions de gaz à effet de serre par quatre, le développement du modèle d’achat par internet permettrait de se rapprocher de l’objectif « facteur 4″ énoncé par la France dans le cadre de  son plan climat et réaffirmé dans le cadre du grenelle de l’environnement consistant à diviser par quatre nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050.

Au delà ce ces résultats encourageants cependant, comment aller toujours plus loin au quotidien? Comment nous associer fabricants, commerçants traditionnels ou du e-commerce et consommacteurs pour s’inscrire dans la trajectoire de 2°C préconisée par les accords de Paris?

DD

Fabricants et achats responsables : 

Chez Bébé au Naturel, l’engagement écologique est une de nos valeurs fondatrices (voir notre charte éthique). Depuis plus de 12 ans maintenant, nous sélectionnons pour vous des produits écologiques respectueux de l’homme et de l’environnement en tissant des relations de confiance sur le long terme avec des fabricants engagés (voir notre rubrique partenaires).

Pour aller plus loin, nous surveillons les solutions innovantes comme développer l’économie circulaire, le biomimétisme, une conception de nos produits du berceau au berceau (un produit fabriqué doit pouvoir, une fois recyclé, produire à nouveau le même produit, seul un ajout d’énergie renouvelable intervenant dans le cycle).

 

Commerçants et e-commerçants :

Depuis 2012, date à laquelle nous avons réalisé notre premier bilan carbone, nous compensons nos émissions de gaz à effet de serre en participant à un programme de reforestation à Madagascar avec notre partenaire Cœur de forêt.

En parallèle, nous cherchons chaque jour à réduire nos émissions propres, à mener notre activité de manière durable et à informer nos clients dans la plus grande transparence pour un choix éclairé tant sur notre site que sur ce blog.

mea-co2-compense

Consommacteurs:

Nous avons tous un rôle à jouer. Saviez-vous que si vous choisissez une livraison standard, elles sont moins émettrices que les livraisons expresses? Que si nous allons chercher notre colis à pied ou en transport en commun nous limiterons beaucoup les émissions de CO2 dans l’atmosphère?

Saviez-vous que deux recherches sur Google ont des impacts environnementaux équivalent au fonctionnement d’une bouilloire électrique et que si nous enregistrons tous les sites web que nous aimons dans nos favoris ces impacts seraient divisés par 4?

Agissons ensemble

pour un monde moins émetteur de co2 !

Découvrez nos futurs projets et de nouvelles astuces dans nos prochains billets !

Une idée de projet à mener ensembles pour le commerce écologique de demain? Contactez nous! :)

Incoming search terms:

  • achat sur internet écologique?

27 octobre 2016 This post was written by Categories: Actus et débatsDéveloppement Durable Tagged with:
3 comments

3 Responses to “Acheter sur Internet est plus écologique!”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top