Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Mieux respirer chez soi

9024

L’air que nous respirons à la maison ou au bureau est loin d’être sain, il est parfois même plus pollué qu’à l’extérieur ! Produits d’entretien, revêtements de sol, peintures, colles, meubles, bougies parfumées, humidité, acariens, tabac … les sources de pollution sont multiples.

La recherche d’économie d’énergie a favorisé le développement d’une isotion très efficace, mais au détriment de l’aération. Si votre logement n’est pas suffisamment aéré, les polluants s’accumulent, surtout en hiver quand on ouvre moins les fenêtres. Cette pollution peut avoir des effets néfastes sur la santé : toux, allergies, problèmes respiratoires, maux de tête … Il est possible d’agir pour les limiter.

Des solutions simples et naturelles existent !

Aérer votre logement 

L’air extérieur et l’air intérieur ne sont pas pollués de la même manière. Certains polluants ne sont présents qu’à l’intérieur des logements, d’autres le sont à l’intérieur et à l’extérieur mais à des concentrations différentes (jusqu’à 15 fois plus à l’intérieur).

Eté comme hiver, aérer 10 minutes par jour en ouvrant les fenêtres permet de renouveler l’air intérieur et de réduire l’humidité et la concentration des polluants dans votre logement (pensez à baisser le chauffage !). Et aérez davantage quand vous bricolez, cuisinez, faîtes le ménage, mais aussi la cuisine, et après un bain ou une douche, après et/ou pendant.

Ventiler

La ventilation permet de renouveler l’air dans le logement en assurant une circulation générale et permanente. Elle peut être naturelle (bouches et grilles d’aération) ou mécanique : la VMC (ventilation contrôlée mécanique) assure un renouvellement automatique et continu de l’air.
Pour que votre intérieur soit bien ventilé, veillez à ne pas entraver le fonctionnement de vos systèmes d’aération et entretenez-les régulièrement.

Toutefois, la ventilation n’est pas suffisante, il faut aussi AÉRER !

Réduire les sources de pollution

Aérer et ventiler permettent de réduire les polluants en les « diluant », mais ne les éliminent pas. Le plus efficace est de les limiter en les identifiant :

  • Privilégier les produits d’entretien « écologiques » et limitez les quantités utilisées.
  • Evitez les parfums d’intérieur et les bougies parfumées « industrielles », préférez les diffuseurs d’huiles essentielles et des bougies naturelles.
  • Ne fumez jamais à l’intérieur de votre maison, même en ouvrant les fenêtres, les composants de la fumée restent dans l’air et imprègnent les tissus.
  • Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, invisible, toxique et mortel. Il résulte d’une combustion incomplète due au manque d’oxygène dans un appareil utilisant une énergie combustible (fuel, gaz …). Respectez les consignes d’utilisation et n’utilisez jamais ces appareils en continu.
  • Passez régulièrement l’aspirateur pour éliminer les acariens et allergènes d’animaux.
  • Privilégiez les matériaux naturelles pour vos meubles et revêtements de sol : fibre de coco, jonc de mer, bois non traités, coton …
  • Privilégiez des peintures saines.
  • Pour éviter les moisissures liées à l’humidité, aérer largement, notamment pendant la cuisine, utilisez la hotte aspirante et des couvercles, après la douche et étendez votre linge dans une pièce bien ventilée.
  • Limitez le chauffage et ne dépassez pas 20°C dans vos pièces à vivre.

 

Des solutions naturelles 

  • Les huiles essentielles :

Outre l’avantage qu’elles parfument votre maison, les huiles essentielles vous aident à garder un intérieur sain et propre.

Toutes les essences d’agrumes sont d’excellents antiseptiques atmosphériques et immunostimulants.  L’essence de citron est particulièrement intéressante car elle est antibactérienne, antiseptique et antivirale. On l’utilise en diffusion pour purifier l’air ambiant. Elle peut être associée à l’huile essentielle de Niaouli, antivirale et antibactérienne : 5 gouttes de chaque dans votre diffuseur, 15 minutes, jusqu’à 4 fois dans la journée.

Diffuseur Pranarom Nobilé

Diffuseur Pranarom Nobilé

L’huile essentielle de Tea Tree est aussi indispensable pour assainir la maison. Un spray à l’huile essentielle de Tea Tree vous aidera à lutter contre les bactéries, les champignons, les moisissures et parasites dans toute la maison.
Dans un flacon de 100 ml, mélangez 2 cuillères à soupe d’alcool à 90° avec 30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree puis compléter avec une eau de source. Ce spray peut être utilisé sur tout ce que vous souhaitez désinfecter : toilettes, poignées de portes, salle de bain, cuisine, joints de carrelage … Et pas besoin de le rincer !

  • des plantes « dépolluantes » ?

Certaines plantes seraient capables d’assainir l’air de nos intérieurs et d’absorber des composés chimiques tels que benzène, xylène, formaldéhyde ou toluène …

Le ficus absorberait le formaldéhyde, le xylène et l'amonniac.

Le ficus absorberait le formaldéhyde, le xylène et l’amonniac.

Les substances nocives seraient absorbées par les plantes puis transformées en nutriment par des micro-organismes vivants dans les racines. En parallèle, la plante émet de la vapeur d’eau qui humidifie l’air et le rend plus sain. Plus les plantes sont grosses, plus l’échange gazeux est important.

La majorité des plantes jouerait un rôle dans ce processus mais certaines seraient plus efficaces que d’autres : le ficus, le spatiphyllum, le philodendron …

  • Un purificateur d’air :

Un purificateur d’air améliore la qualité de l’air en filtrant les micro-particules très fines (<3µm). Certains génèrent aussi des ions négatifs, bénéfiques et purificateurs comme le Visiomed Baby Luva.

Avertissement : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont tirés d’ouvrages ou de sites Internet de référence en Aromathérapie et cosmétiques naturelles. Ces informations ont un but informatif et ne constituent en aucun cas un avis médical. Elles ne sauraient engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, nous vous invitons à consulter un médecin.

Source : Guide de la pollution intérieure INPES

 

 

29 janvier 2016 This post was written by Categories: Conseils et astucesForme et santé Tagged with:
3 comments

3 Responses to “Mieux respirer chez soi”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top