Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Quelques conseils pour un allaitement réussi

8125
5/5 ( 100% )
based on 1 rating

Bien que l’allaitement soit naturel, c’est une technique qui s’apprend et qui exige temps et patience pour vous et votre bébé. Avec la pratique, l’allaitement devient plus facile et agréable.

Les conseils suivants peuvent vous permettre d’éviter les problèmes d’allaitement. Ne l’oubliez pas: ces conseils ne peuvent remplacer l’aide d’experts ni toutes les situations qui peuvent survenir. N’hésitez pas à consulter votre spécialiste en lactation si vous rencontrez des problèmes ou si vous avez des questions.

Bien positionner bébé :

Le positionnement correct est un élément clé de l’allaitement réussi. Une bonne position permet la mise au sein adéquate de votre bébé et une mise au sein correcte aide votre bébé à téter efficacement et prévient en outre les mamelons irrités.

La principale raison des mamelons irrités réside dans une mauvaise position du bébé au sein ! Vous pouvez allaiter bébé correctement dans différentes positions. Les plus fréquemment utilisées sont la position couchée ou assise. Surtout au cours des premiers jours et durant la nuit, allaiter en position couchée est tranquillisant.

Quelle que soit votre position, il est important que celle-ci soit confortable pour votre bébé et vous-même, pour un accès libre au sein. Votre dos et vos bras, et parfois vos pieds doivent être soutenus.

Vous saurez si bébé est bien positionné lorsque sa nuque est droite ou légèrement renversée vers l’arrière, que son corps est tourné vers vous (« ventre contre ventre »), son corps tout proche du vôtre et bien soutenu. La tête de votre bébé, ses épaules et son corps doivent former une ligne droite. Votre bébé doit pouvoir saisir le sein sans devoir s’étirer ou se contorsionner.

 

Mettre bébé au sein :

 

Votre bébé doit se mettre au sein correctement afin de vous assurer qu’il reçoit suffisamment de lait et éviter des lésions aux mamelons.

Placez votre bébé proche de votre sein et approchez votre mamelon près de ses lèvres. Dès qu’il ouvre la bouche, placez-le de manière à ce qu’il prenne le mamelon dans sa bouche. Votre mamelon devrait être dirigé vers le palais de votre bébé. Vous saurez si c’est bien le cas d’après les signes suivants:

  • Le menton de bébé touche votre sein.
  • Sa bouche est grande ouverte et il a le « sein qui lui remplit la bouche.
  • Sa lèvre inférieure est éversée.
  • On voit plus l’aréole au-dessus qu’au-dessous de sa bouche.
  • Vous ne ressentez aucune douleur.

Un bébé qui tète correctement a de petites succions, puis des succions de plus en plus profondes avec des pauses. Vous voyez et entendez bébé téter.

L’allaitement ne fait pas mal. Une légère tension du mamelon est normale les premiers jours. Toutefois, l’inflammation, le saignement ou les fissures du mamelon ne sont pas normaux et doivent être contrôlés par votre consultante en lactation ou votre médecin.

 

Votre alimentation pendant l’allaitement :

 

La période de lactation est une phase particulière de votre vie mais vous n’êtes pas soumise, dans ce moment, à des règles particulières. Vous n’avez pas besoin d’absorber des aliments et boissons spéciaux ou de boire du lait pendant l’allaitement, il n’est en général pas nécessaire d’éviter des aliments ou boissons, à l’exception de l’alcool.

Certains bébés peuvent réagir lorsque leur mère consomme certains aliments, mais cela ne veut pas dire que toutes les mamans doivent suivre un régime. Si un aliment particulier vous inquiète, consommez-en une petite quantité et observez bébé. Si votre bébé semble ne pas le supporter, peut-être vaut-il mieux éviter cet aliment, du moins pour un certain temps.

Essayez de manger de manière équilibrée et de manger et boire une grande variété d’aliments. Il est recommandé de manger des aliments à l’état le plus naturel possible et d’éviter les aliments préparés.

On pense souvent que les mères qui allaitent doivent boire beaucoup de liquide pour produire suffisamment de lait. C’est faux ! Vous devez boire pour étancher votre soif. Sachez que vous buvez suffisamment si votre urine est claire à jaune pâle.

Si vous suivez un régime particulier (par exemple macrobiotique ou végétalien) demandez à votre médecin si celui-ci peut affecter l’allaitement et votre lait.

 

Contrôle du poids de votre bébé :

De nombreuses mères ont peur de « ne pas avoir suffisamment de lait ». Dans la majorité des cas, cette crainte est infondée. Les professionnels de l’allaitement ont rédigé une liste de signes indiquant que bébé reçoit assez de lait :

  • 1 ou 2 langes mouillés au cours des premiers jours, pendant que bébé reçoit le colostrum.
  • 6 à 8 langes mouillés (5 à 6 couches jetables) par jour (en 24 heures) les 3ième ou 4ième jours, lors de la montée du lait.
  • Au moins 2 à 5 selles par 24 heures lors des premiers mois, certains bébés pouvant avoir moins de selles, mais en plus grande quantité vers environ 6 semaines.
  • Le bébé prend fréquemment le sein, en moyenne 6 à 10 fois par 24 heures.
  • La déglutition du bébé est audible lors de l’allaitement.
  • Le bébé prend au moins 120 – 210 g de poids par semaine après le 4ième jour de vie.
  • Le bébé est éveillé et actif, il a l’air en bonne santé, il a une couleur normale, une peau tendue, et il grandit en longueur tout comme grandit la circonférence de sa tête.

Référence: La Leche League International (LLLI)

 

Quel rythme d’allaitement adopter ?


En général, mieux vaut nourrir son bébé à la demande et oublier tout ce qu’on vous a appris sur les schémas d’allaitement ! La plupart des bébés nés à terme, en bonne santé, savent quand ils ont besoin d’être allaités, pendant combien de temps et en quelle quantité. Votre bébé a besoin en général de 6 à 8 tétées par 24 heures. Faites téter votre bébé aussi souvent qu’il le désire et pendant la durée qu’il désire, même la nuit. Avec l’âge, et avec la maturité, bébé devrait avoir moins souvent besoin de téter.

Les petits bébés notamment tendent à présenter des périodes de tétées plus fréquentes à certains moments de la journée, et moins le reste du temps. Ces périodes particulières ont surtout lieu en fin d’après-midi ou en début de soirée. Ce comportement n’indique pas un manque de lait, mais il est typique des petits bébés.

Ces périodes de tétés fréquentes ne doivent pas être confondues avec les poussées de croissance. Si votre bébé désire soudain téter plus souvent qu’à son habitude, on appelle cela une poussée de croissance. Ces poussées ont lieu lorsque le bébé a deux à trois semaines, six semaines, et trois mois. Allaitez-le plus fréquemment pendant quelques jours puis l’équilibre entre apport et demande se rétablira.

 

Ayez toujours confiance en vous et en votre bébé !

N’attendez pas pour demander de l’aide à votre sage-femme ou une conseillère en lactation !

Incoming search terms:

  • position allaitement bouche bébé

6 août 2015 This post was written by Categories: Allaitement et grossesse Tagged with:
4 comments

4 Responses to “Quelques conseils pour un allaitement réussi”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top