Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Le climat nous lance un ultimatum, mobilisons nous!

675

Plus que jamais, face au péril climatique, les initiatives citoyennes se multiplient pour faire comprendre à nos gouvernants l’importance de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Après dernièrement le film Home, si controversé, dont nous avons déjà parlé sur le blog, voilà qu’un iceberg dérive sur la Seine…

un-iceberg-grandeur-nature-der-21

Un iceberg sur la Seine!

Mardi dernier, à la veille du sommet du G8, l’ONG Greenpeace a installé sur la Seine, à Paris, un gigantesque « iceberg » de 16m de haut sur une base de 12 m sur 22 afin d’interpeller Nicolas Sarkozy et les leaders des pays industrialisés sur le changement climatique. Cet iceberg a dérivé durant toute la journée à deux pas de la Tour Eiffel et la nuit tombée, il s’est illuminé face à une tour scintillante. L’idée est à la hauteur de l’enjeu : pour le moins… monumentale!

Pascal Huting, directeur de Greenpeace France, explique qu’à « moins de six mois du sommet de Copenhague, sommet qui doit prendre la suite du protocole de Kyoto, les dirigeants des huit pays les plus riches doivent enfin prendre la tête du combat contre les changements climatiques à travers des changements concrets et ambitieux. Face à l’incapacité actuelle de Barack Obama à mettre le monde sur la voie d’un accord qui limitera l’augmentation des températures en deçà de 2°C, l’Europe peut et doit prendre la tête du combat contre la crise climatique. »

Je regrette quand à moi que la dérive de cet iceberg ait été si peu relayée… Il faut dire que les médias ce soir là était…TOUS… concentrés sur la cérémonie en hommage à Michaël Jackson. Je comprend cet hommage mérité mais faut-il pour autant que la presse s’y limite et omette le reste…? bref…

L’Italie  reçoit le G8… première étape avant Copenhague 2009 ?

Du 8 juillet à demain vendredi 10 juillet se déroule donc le sommet 2009 du G8 à l’Aquila Italie.

Les dirigeants du G8 ( les Etats-Unis, la Russie, le Canada, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et le Japon) et des principales puissances émergentes (Brésil, la Chine, l’Inde, le Mexique et l’Afrique du Sud soit le G5, plus l’Egypte ) essayent de s’entendre sur la lutte contre le réchauffement climatique. Un accord aurait été de bon augure en vue des négociations internationales censées aboutir à la fin de l’année à Copenhague.

Seulement voilà, les échanges sont ardus et les désaccords encore nombreux.  Les chefs d’Etat et de gouvernement ont certes, pour la première fois, « reconnu » que « l’accroissement de la température globale moyenne ne devrait pas dépasser les niveaux pré-industriels de plus de 2°C », un objectif jusque-là endossé par les seuls Européens.  Ils ont aussi soutenu  « un objectif des pays développés de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % ou plus en 2050 par rapport à 1990 ou à des années plus récentes ».

Mais dès cette annonce effectuée, la Russie contestait déjà le chiffre de 80%. Les membres du G8 n’ont pas non plus réussi à s’entendre sur un objectif intermédiaire pour les pays riches pour 2020, ce qui a empêché un accord avec les grands pays émergents. Les négociations de décembre à Copenhague s’annoncent difficiles…

Nos gouvernants auront-ils suffisamment de courage politique pour être à la hauteur des enjeux? Et si nous, citoyens,  avions là un rôle à jouer ?

Plus que jamais mobilisons nous et exerçons une pression sur nos dirigeants!

Conscientes des enjeux qui nous attendent, 11 ONG françaises ont décidé de signer et de lancer « l’appel  L’ultimatum climatique , pour un million de signatures pour le climat ».  Sous l’impulsion de Greenpeace et WWF, Action contre la faim, Care, la Fondation Internationale des Droits de l’Homme FIDH, la Fondation Nicolas Hulot, Les Amis de la Terre, Médecins du Monde, Oxfam France Agir Ici Réseau Action Climat France et le Secours Catholique se sont mobilisés avec en ligne de mire Copenhague 2009.

Pour la première fois, se mêlent des acteurs de la protection des Droit de l’homme, de l’action humanitaire et de l’environnement, et ce pour parler d’une seule voix et exprimer leurs préoccupations publiquement!

ultimatum-climatique-petite

Photo ultimatum climatique

Un appel fort au président de la République

Un appel est lancé au président de la république. « Les pays industrialisés, dont la France, doivent s’engager collectivement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici à 2020 par rapport à 1990. Mais cela ne sera pas suffisant. Les pays en  développement doivent, eux aussi, mettre en place les politiques industrielles, énergétiques et agricoles qui limiteront la croissance de leurs émissions avant de les réduire, sans compromettre leur légitime aspiration au développement économique et social. L’accord de Copenhague devra permettre à ces pays d’évoluer vers des modèles sobres en carbone. Il devra aussi leur permettre de s’adapter aux conséquences inévitables du changement climatique. Pour nombre d’entre eux, en particulier les plus vulnérables, ces actions ne pourront se faire sans le soutien financier et technique des pays industrialisés. Les besoins d’ici à 2020 sont évalués à plus de 100 milliards d’euros par an. C’est moins de 10% des dépenses militaires mondiales. »

Voilà une initiative à soutenir ! Qu’en pensez-vous ?

En savoir plus sur l’ultimatum climatique :

Les signataires

L’Appel

9 juillet 2009 This post was written by Categories: Actus et débats Tagged with:
1 comment

One Response to “Le climat nous lance un ultimatum, mobilisons nous!”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top