Le Blog de Bébé au Naturel
Home
 

Retour sur HOME, le film évènement

506

Photo Yann Arthus-Bertrand

En dehors de toute controverse politique (c’est au CSA de trancher si la diffusion du film vendredi dernier a influencé les votes aux élections européennes) et des polémiques qui brouillent malheureusement le discours de base, j’ai eu envie de revenir sur le film évènement de Yann Arthus-Bertrand. Le battage était tel sur internet et sur les medias traditionnels qu’il faudrait habiter au fond d’une grotte pour ne pas en avoir entendu parler. Diffusion sur youtube, à la télévision, sur écran géant dans la plupart des grandes villes françaises, c’était l’évènement à ne pas rater.

Et je n’y ai pas échappé. Vendredi soir, nous avons couché les enfants (si le sujet les concerne, nous voulions voir les images avant d’éventuellement les leur montrer), et mon mari et moi nous sommes confortablement installés sur le canapé. Ça  faisait bien 3 semaines que je n’avais pas passé ma soirée devant la télé, mais dès les premières images à l’écran, je n’ai pas eu la moindre envie d’en bouger.

En effet, j’ai été immédiatement hypnotisée par les sublimes photos aériennes et bercée par la voix chaude et calme du narrateur. J’ai aimé les explications claires du début du film et la modestie de YannArthus-Bertrand (j’ai moins aimé la propension des intervenants à tirer la couverture à soi lors du débat qui a suivi). J’ai été touchée par le constat sans appel des dégâts causés par l’homme.  Je n’ai pu qu’être frappée par l’urgence de faire quelque chose pour inverser cette tendance. En à peine 50 ans, l’humanité a gaspillé la plupart des ressources que la Terre a mis 4 milliards d’année à produire.

Ce film, diffusé à une telle échelle ne peut qu’interpeler ceux qui l’ont vu : les citoyens que nous sommes, mais aussi les dirigeants.   Avec mon mari, nous avons passé la soirée à commenter et débattre entre nous. Certains peuvent reprocher au film une esthétisation à outrance.  Parce que oui, même les décharges vues dans l’objectif du réalisateur sont belles. Mais d’une beauté vénéneuse qui n’en rend le discours que plus percutant.

« Il est trop tard pour être pessimiste ».

Oui, il est trop tard pour se morfondre et se désoler. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce film, qui m’a vraiment émue. Yann Arthus-Bertrand a réussi à dépasser le stade du catastrophisme primaire, son discours est plein d’espoir car les solutions existent, et d’autres peuvent encore être découvertes. Il est trop tard pour baisser les bras. Il est trop tard pour ne rien faire.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

10 juin 2009 This post was written by Categories: Actus et débats Tagged with:
2 comments

2 Responses to “Retour sur HOME, le film évènement”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top